Publicité
Publicité
edito

La sobriété énergétique n'est plus un gros mot

La guerre en Ukraine a fait bouger les lignes: la sobriété n’est plus un gros mot. Le changement de discours est spectaculaire. Mais du côté des actes, on reste sur sa faim.