Laurent Minguet a revendu ses parts dans Mega

La présence de Laurent Minguet dans le capital était un atout important quand Michaël Corhay et Thomas Coune ont lancé Mega, en 2014. ©Debby Termonia

Deux business angels néerlandais font leur entrée dans l’actionnariat du fournisseur d’énergie liégeois Mega, et lui apportent de quoi financer son expansion.

L’opération était attendue depuis plusieurs mois: Laurent Minguet, cofondateur d’EVS et multi-entrepreneur, a décidé de revendre une série de participations pour se concentrer sur des sociétés dans lesquelles il est réellement actif, comme le Groupe Horizon ou Green Propulsion.

Ses parts dans le fournisseur d’énergie liégeois Mega ont été rachetées par deux Néerlandais: Theo De Rooij, un des fondateurs de l’opérateur néerlandais de téléphonie mobile Youfone, et Pieter Schoen, cofondateur du fournisseur d’énergie batave NLE, revendu fin 2017 à Nuts Groep, une filiale de Waterland.

Laurent Minguet détenait un peu plus de 38% de Power Online, créée en 2013, et qui opère sous la marque Mega. Le solde était dans les mains des deux fondateurs, Michaël Corhay et Thomas Coune.

Mega, c’est vraiment le petit fournisseur qui monte: il est aujourd’hui numéro six sur le marché belge, et annonce désormais 290.000 compteurs, suite notamment à la reprise de tout ou partie de la clientèle de cinq petits fournisseurs qui ont jeté l’éponge: Enovos, Belpower, Comfort Energy, Energy People et Zéno (Klinkenberg Energy). L’entreprise a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 51 millions d’euros, et un bénéfice net de 758.000 euros.

"Laurent Minguet a fait un long chemin avec nous, mais les changements dans le secteur, avec la crise énergétique, la faillite d’Anode et une concurrence de plus en plus visible font que nous avons revu nos objectifs à la hausse: nous visons 500.000 clients en Belgique dans les deux à trois ans, et nous voulons percer sur le marché français, explique Michaël Corhay, CEO de Mega. Il nous fallait un actionnaire qui soutienne cette croissance. Laurent nous a donc donné mandat pour trouver un actionnaire pour le remplacer."

Une expertise dans le retail

Mega affirme avoir été sollicité par des fournisseurs belges et internationaux, mais avoir fait le choix de rester indépendant. "Les deux business angels que nous avons trouvés ont une expertise dans le retail, dans des entreprises qui comptaient plusieurs centaines de milliers de clients, et vont pouvoir être des administrateurs actifs, qui nous encadrent Thomas et moi. Ils nous apportent en outre d’importants moyens financiers" souligne Michaël Corhay.

"Les nouveaux actionnaires apportent aussi à l’entreprise 10 millions d’euros de quasi-capital."
Michaël Corhay
CEO DE MEga

Les deux investisseurs néerlandais, qui ont constitué un holding, baptisé La Deuxième Phase, logé, comme Mega, rue Natalis à Liège, n’ont pas seulement repris la participation de Laurent Minguet: ils ont également racheté une (petite) partie de celle de Michaël Corhay et Thomas Coune, qui conservent 50,6% des actions. "Ils vont aussi apporter à l’entreprise 10 millions d’euros de quasi-capital, sous forme d’emprunts subordonnés, explique Michaël Corhay. Cela va nous permettre d’aller chercher pour 20 à 25 millions d’euros de crédits bancaires, ce qui nous donne donc une force de frappe importante, sans perdre le contrôle sur l’entreprise."

Tout le monde reste discret sur le montant de la transaction. "Bien sûr, j’ai fait une plus-value substantielle, indique toutefois Laurent Minguet. Comme j’avais investi tout au début du lancement de Mega, j’ai récupéré 8 ou 9 fois ma mise."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect