Le belge ABO-Goup devient expert du forage sonique

Frank De Palmenaer, CEO de ABO-Group. ©Brecht Van Maele

En acquérant le français Geosonic et le néerlandais Sialtech, l'entreprise belge ABO-Group devient un acteur incontournable dans le forage sonique en Europe.

Si elle est relativement inconnue du grand public, la société belge ABO-Group s'est solidement installée dans le marché européen des études de sol et de la recherche géothermique environnementale. Réunissant 367 employés répartis en 25 bureaux entre la Belgique, les Pays-Bas, la France et le Royaume-Uni, ABO fonctionne comme une "famille d'entreprises" spécialisées dans les divers domaines englobant l'étude des sols.

"Cette acquisition fait de nous l’entreprise de référence en matière de forage sonique."
Frank De Palmenaer
CEO d'ABO-Group

Aujourd'hui, le groupe ajoute une corde à son arc puisqu'il annonce l'acquisition de deux sociétés spécialisées dans le forage sonique. En l'espèce, le français Geosonic et le néerlandais Sialtech viennent compléter portefeuille d'ABO.

"Cette acquisition fait de nous l’entreprise de référence en matière de forage sonique", a déclaré Frank De Palmenaer, le CEO d’ABO-Group.

Leader européen

Ces deux acquisitions s'ajoutent à celles de Subgeo et Geo+ Environnement, réalisées ces derniers mois, et propulsent ABO au-devant de la scène européenne du forage sonique.

48
millions d'euros
En 2019, le chiffre d'affaires d'ABO-Group s'élevait à 48 millions d'euros.

"Outre des installations de forage sonique, Geosonic possède également d’autres machines spécialisées pouvant forer, en fonction du sous-sol, jusqu’à une profondeur de plus de 1.000 mètres. Des profondeurs que nous ne pouvions pas atteindre jusqu’à présent", pointe d'ailleurs Frank De Palmenaer. Ainsi, le groupe s'autorise à investir des segments plus spécifiques et élargit sa base de clientèle.

Avec cette offre renforcée, le groupe entend bien confirmer sa tendance à la croissance et affirmer son appétit grandissant. En 2019, le chiffre d'affaires du groupe s'élevait à 48 millions d'euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés