Publicité

Le CA d'Elia refuse d'accueillir la patronne de Sibelga

Marie-Pierre Fauconnier, aujourd'hui CEO de Sibelga, a occupé le poste de présidente de la Creg et celui de directrice adjointe au cabinet de Laurette Onkelinx. ©Kristof Vadino

Marie-Pierre Fauconnier, la patronne de Sibelga, s'est vu refuser l'entrée au Conseil d'administration d'Elia, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité.

L'assemblée générale d'Elia approche et traditionnellement, le gestionnaire du réseau à haute tension nomme de nouveaux administrateurs. Mais ce qui se passe généralement sans accroc est devenu une bagarre politique.

Ici, l'intercommunale bruxelloise de l'énergie, Interfin, avait proposé Marie-Pierre Fauconnier pour succéder à Luc Hujoel au CA d'Elia. Ancienne directrice de cabinet adjoint de Laurette Onkelinx (PS), cette dernière est la CEO de Sibelga, le gestionnaire du réseau bruxellois de distribution d'électricité et de gaz. Mais à la rue de la Loi, la socialiste et ancienne présidente du régulateur fédéral de l'énergie, la CREG, n'a pas la meilleure réputation. Sa candidature a donc été bloquée à la dernière minute, comme le révèle le quotidien flamand De Tijd.

A la rue de la Loi, la socialiste et ancienne présidente du régulateur fédéral de l'énergie, la CREG, n'a pas la meilleure réputation.

Nouvelle charte

En effet, le CA d'Elia a approuvé une nouvelle charte de gouvernance le 2 mars dernier. Dans ces nouvelles règles, il n'est plus possible de combiner un mandat d'administrateur chez le gestionnaire du réseau à haute tension avec un poste de direction ailleurs dans une société de réseau de distribution.

Une semaine après l'entrée en vigueur de ces règles, Elia a donc annoncé que la nomination de Marie-Pierre Fauconnier ne serait pas acceptée. Publi-T, le plus grand actionnaire d'Elia dans lequel les communes belges sont réunies, a été chargé de trouver un nouveau candidat.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés