Publicité
Publicité

Le projet qatari de 2,5 milliards d'euros pour les centrales au gaz belges abandonné

Le propriétaire de la centrale au gaz de Vilvorde a débranché la prise. La proposition de rachat du site formulée par le gestionnaire d'actif BTK, représentant des intérêts qataris, ne s'est pas concrétisée et il a entamé des discussions avec d'autres investisseurs.