Le tarif social pour l'électricité en hausse de 8%

©Photo News

La Creg revoit à la hausse le tarif social pour l’électricité de 8% sur la période du 1er février au 31 juillet 2020. Pour le gaz, ce tarif diminue de 12%.

Le régulateur fédéral des marchés de l’électricité et du gaz, la Creg, a annoncé revoir à la hausse le tarif social pour l’électricité de 8% sur la période du 1er février au 31 juillet 2020. Pour le gaz, ce tarif diminue de 12%.

Cette augmentation pour l’électricité fait suite à une période de 18 mois sans modification suite à un gel du tarif imposé par le gouvernement en raison de hausses significatives des prix du marché. "Après une prolongation de cette période de gel, les tarifs se calquent à nouveau sur les cours mondiaux", explique Sophie Lenoble, la porte-parole de la Creg. Cette augmentation, n’est donc pas le fruit d’une décision propre au régulateur mais bien une conséquence des conditions du marché. "En gaz naturel, il s’agit de la seconde baisse consécutive", ajoute la porte-parole.

Les tarifs sociaux concernent une catégorie de clients protégés, comme ceux bénéficiant d’une aide financière du CPAS ou d’une garantie de revenu aux personnes âgées. Ces tarifs sont directement repris dans le décompte des factures et sont appliqués par les différents fournisseurs qui, par après, sont remboursés par l’État. Des tarifs préférentiels régionaux peuvent s’ajouter pour certains ménages bruxellois et wallons, moyennant le respect de certaines conditions. En décembre 2019, quelque 451.000 utilisateurs bénéficiaient de ces tarifs pour l’électricité et 271.000 pour le gaz. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés