Publicité
Publicité

Les actionnaires belges des parcs éoliens offshore placent leurs pions en vue des prochains appels d'offres

Des sociétés d'investissement public wallonnes et flamandes ont augmenté leurs parts dans le premier parc offshore du pays. L'occasion de renforcer l'ancrage local alors que la mise aux enchères de la nouvelle zone et le "repowering" des parcs existants approchent.