Les filiales de services d'Engie bientôt en vente

Le recentrage stratégique du groupe est sur le point de se matérialiser. ©REUTERS

L'énergéticien français Engie se prépare à se séparer de deux tiers de ses activités de services dans le cadre d'un large recentrage stratégique. En Belgique, la filiale Engie Solutions sera cédée.

Engie fait peau neuve. Depuis le départ de la CEO Isabelle Kocher, l'énergéticien français a enclenché une large réflexion stratégique visant à recentrer le groupe sur ses métiers clés.

Ici, et selon la volonté du président du conseil, Jean-Pierre Clamadieu, il est question de remettre les infrastructures, le gaz et les énergies renouvelables au centre des préoccupations et de céder deux tiers des activités satellites (les solutions clients ou services) plus éloignés de l'ADN énergétique du groupe. Signalons aussi que ce sont précisément ces entités qui ont le plus souffert de la crise sanitaire et qui ont pesé très lourd sur les résultats en berne du groupe cette année.

"Bright" and "Blue"

Si ce recentrage stratégique n'est pas une annonce nouvelle, il apparaît cependant que la mise en vente de certaines filiales est en passe de s'accélérer. En marge de la publication de ses résultats annuels le vendredi 26 février dernier, le groupe a en effet dévoilé la mise sur pied d'une nouvelle entité baptisée "Bright". Cette dernière a pour vocation de réunir toutes les activités susceptibles d'être cédées dans le cadre du programme de restructuration d'Engie. D'après le quotidien français Les Echos, cette entité  représente 12 à 13 milliards d'euros de chiffre d'affaires, pour un bénéfice d'exploitation compris entre 350 et 450 millions. En somme, deux tiers des activités de service du groupe et quelque 74.000 employés, dont près de 10.000 en Belgique par l'intermédiaire de la filiale Engie Solutions (Axima, Cofely et Fabricom).

74.000
Employés
Les activités sujettes à être cédées regroupent quelque 74.000 travailleurs dont 10.000 en Belgique.

Par activités de service, il faut donc comprendre celles ayant trait au chauffage, à la climatisation, à la gestion des bâtiments ou encore aux installations électriques. Le tiers voué à rester dans le giron d'Engie concerne toutes les activités satellites touchant au secteur des énergies renouvelables, du gaz et des infrastructures de réseau. Ces dernières ont été logées, de même que les métiers clés d'Engie, au sein d'une deuxième entité, baptisée "Blue", dont la structure sera également amenée à être simplifiée.

Deadline: 1er juillet

Derrière ces opérations, il y a aussi la volonté de créer un champion des services énergétiques. Et Engie annonce déjà vouloir conserver une participation dans l'entité en passe d'être cédée. D'ailleurs, la nouvelle entité est actuellement pilotée par Jérôme Stubler, un ancien haut dirigeant de Vinci Construction - une société dont la filiale Vinci Energies est un des leaders du marché des services énergétiques.

"On ne parle pas de plan social. Aucune coupe dans le personnel n'est prévue."
Une source proche du dossier

La forme que prendra la cession n'est pas encore connue. Plusieurs pistes sont à l'étude, dont la mise en bourse d'une partie du capital, la prise de participation par des fonds d'investissement ou la cession pure et simple d'une partie des parts à un acteur suffisamment gourmand. En revanche, s'il y a une certitude, c'est que ces points occupent pleinement les cadres-dirigeants du groupe à l'heure actuelle. Des séances de consultation avec les représentants syndicaux ont également débuté. Le groupe insiste d'ailleurs qu'il n'y aura pas d'impact sur l'emploi. "On ne parle pas de plan social. Aucune coupe dans le personnel n'est prévue", nous confie d'ailleurs une source bien informée.

Pour le fin mot de l'histoire, rendez-vous le 1er juillet prochain, date à laquelle le groupe est supposé communiquer sur le résultat des discussions internes. D'ici là, il s'agira de rassurer les travailleurs, le tout dans une ambiance déjà plombée par l'arrêt des centrales nucléaires belges.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés