Les prix énergétiques continuent de baisser

Photo News

En Belgique, le prix de l'électricité, du gaz, des carburants et du mazout de chauffage freinent la hausse de l'inflation depuis le début de l'année. Ce sont surtout les carburants et le mazout de chauffage qui sont en baisse.

Les produits énergétiques (électricité, gaz, carburants et mazout de chauffage) ont apporté une contribution négative à l'inflation totale de 0,6 point de pourcentage au dernier trimestre, contre une contribution négative de 0,3 point de pourcentage au premier trimestre 2013, ressort-il du deuxième rapport trimestriel 2013 de l'Observatoire des prix. Au deuxième trimestre 2013, l'inflation totale s'est de nouveau légèrement ralentie pour s'établir à 1,2% en moyenne (contre 1,4% au premier trimestre 2013).

Les prix énergétiques ont, eux, baissé d'en moyenne 5,4% entre le deuxième trimestre 2013 et celui de 2012.

Carburants et mazout de chauffage: Les cours du pétrole brut ont fléchi au dernier trimestre d'environ 7% par rapport à l'année précédente, de sorte que la diminution des prix en glissement annuel pour les carburants (de 5,5% au deuxième trimestre 2013) et le mazout de chauffage (de 7,7%) était plus prononcée.

Electricité: Au trimestre sous revue, les prix de l'électricité étaient moins élevés de 0,8% qu'au trimestre correspondant en 2012. La forte diminution en glissement annuel de la composante énergie (de 8,1 %) a été partiellement anéantie par une augmentation des tarifs de réseau (+5,5 %).

Gaz: Enfin, le gaz naturel coûtait au trimestre sous revue 9,2% de moins qu'un an plus tôt, suite à une forte diminution de la composante énergie (de 15,3%), tandis que les tarifs de réseau sont restés relativement stables.

En bref

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés