Luminus fait main basse sur le fournisseur d'énergie Essent

Selon le CEO de Luminus, Grégoire Dallemagne, "cette acquisition va permettre d’accélérer le développement stratégique de l'entreprise et de construire un avenir énergétique neutre en CO2". ©Frederic Pauwels

Luminus a signé un accord pour l'acquisition de la totalité des parts du fournisseur d'énergie Essent Belgium. Une fois le deal conclu, sa part de marché se montera à 24%.

Man down. Essent Belgium n'est plus. Ce vendredi, l'énergéticien belge Luminus, filiale du géant français EDF, a annoncé la signature d'un accord portant sur l'acquisition de la totalité des parts du fournisseur d'énergie. Le montant de l'opération n'est pas connu.

"Pour Essent Belgium, c'est un bon accord, avec le bon partenaire et au bon moment."
Pierre Pignolet
CEO d'Essent Belgium

"Pour Essent Belgium, c'est un bon accord, avec le bon partenaire et au bon moment", a commenté Pierre Pignolet, le CEO de la société aux 170 employés. Un enthousiasme partagé par Grégoire Dallemagne, le patron de Luminus, puisque celui-ci a déclaré: "cette acquisition va nous permettre d’accélérer notre développement stratégique et de construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants."

Signalons tout de même que l'accord doit désormais passer sous la loupe des autorités de la concurrence. "En attendant le closing, Essent et Luminus restent concurrents", rappelle un observateur averti.

Fin du calvaire

Cinquième fournisseur d'énergie du pays, Essent était en perte de vitesse depuis quelque temps. Principalement active en Flandre, la société a enregistré l'an dernier un excédent brut d'exploitation (ebitda) de seulement 6,5 millions d'euros (il fut même négatif un an auparavant), pour un chiffre d'affaires de quelque 489 millions d'euros à l'époque.

Essent Belgium appartenait jusqu'ici à la société néerlandaise Essent, elle-même filiale de l'allemand Innogy. Jusqu'à mi-2019, Innogy appartenait au géant allemand de l'énergie RWE, mais a ensuite été reprise par son concurrent E.ON.

Sale temps pour la fourniture

24%
De parts de marché
Avec cette acquisition, Luminus passe à 24% de parts de marché dans la fourniture d'énergie en Belgique.

Voilà pour l'arbre généalogique. Mais sur le marché belge, Essent Belgium compte près de 520.000 points de livraisons (ou clients, pour faire simple), menant le fournisseur à contrôler tout de même 6% de parts de marché. Par cette acquisition, Luminus consolide ainsi sa seconde place dans le classement et grimpe à 24%. Toujours devant, l'on retrouve le français Engie alors que Lampiris et Eneco complètent le top 4.

Derrière, de plus petits acteurs tels que Octa + ou le liégeois Mega se bousculent au portillon et tentent de faire trembler les cadors d'un marché marqué par une concurrence toujours plus rude et des marges bénéficiaires toujours plus maigres. À l'image du rachat de Lampiris par le pétrolier Total en 2016 puis celui d'Eni Belgium par le néerlandais (désormais japonais) Eneco en 2017, il semble que la vague de consolidation n'ait pas fini de déferler.

Dans un climat de prix de l'énergie en chute libre - phénomène accentué par la pandémie de coronavirus - les fournisseurs peinant, comme Essent, à diversifier leurs sources de revenus se sont retrouvés en première ligne. Rappelons que, selon une étude du consultant Arthur D. Little relayée dans nos colonnesla marge Ebit des fournisseurs belges a déjà diminué de 1,14 à 9,81% entre 2015 et 2018. À ces difficultés s'ajoute encore l'effet conjugué d'un pouvoir de négociation accru des clients résidentiels, de la revente de surplus d'énergie à prix cassés et des défauts de paiement.

Aralt en bonus

Par cette opération, Luminus s'octroie également le luxe d'améliorer son expertise dans les énergies renouvelables. En effet, l'offre d'achat porte également sur Aralt, une filiale d'Essent Belgium spécialisée dans l'installation et la maintenance de panneaux photovoltaïques.

La PME limbourgeoise avait été rachetée par Essent Belgium en septembre 2019 alors que le fournisseur tentait de diversifier son offre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés