Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Maigres prises de commandes pour Hamon

Le groupe spécialisé dans l'ingénierie et la gestion de projets n'engrange que 87,2 millions d'euros de nouvelles commandes au 3e trimestre, contre 141,5 millions un an plus tôt. En neuf mois, les prises de commandes ont plongé à 292,3 millions d'euros, contre 369,9 millions l'an dernier. Les pays émergents se confirment comme étant le principal débouché: ils représentent 63 % des prises de commandes.