Publicité
Publicité

Mestrallet (GDF Suez) croit de moins en moins dans l'attractivité de l'Europe

Au cours de l'assemblée générale annuelle de ce lundi, le patron de GDF Suez a admis que le combat pour le nucléaire belge serait plus difficile que prévu. Les résultats du premier trimestre montrent aussi un recul du chiffre d'affaires belge.