epinglé

Quand Total justifie longuement la baisse de salaire de son patron

©REUTERS

Patrick Pouyanné, le CEO de Total, a vu sa rémunération baisser de 17%.

Alors que d’habitude, les grands patrons doivent plutôt se justifier sur leurs hausses de salaire, le géant pétrolier Total s’est fendu d’un long communiqué pour expliquer la baisse de 17% de la rémunération de son PDG, Patrick Pouyanné, en 2018. C’est que dans le monde des affaires, la rémunération est encore souvent perçue comme une mesure de la valeur du PDG… Le package salarial de Patrick Pouyanné pour 2018 atteint tout de même 3,195 millions d’euros. Mais l’année d’avant, c’était 3,868 millions d’euros.

Patrick Pouyanné ©doc

La baisse de salaire de Patrick Pouyanné "ne traduit en aucune façon l’appréciation" que le conseil d’administration "porte sur le travail exceptionnel accompli en 2018 par Patrick Pouyanné", souligne le communiqué. C’est la faute à la baisse de sa rémunération variable, qui dépend de l’évolution moyenne du résultat net du groupe sur trois ans en comparaison avec celles de ses pairs. Deux des sociétés du panel, qui avaient mal performé en 2016 et 2017, ont engrangé des résultats en forte croissance en 2018. Cela a donc fait baisser la rémunération du PDG de Total, ce que le conseil d’administration "a constaté à regret". Il a d’ailleurs revu la politique de rémunération de son patron pour l’avenir.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés