Retour au vert pour E.ON

©Bloomberg

Le leader allemand de l'énergie a enregistré un bénéfice net de 2,22 milliards d'euros en 2012. Il s'agissait du dernier élément que devait communiquer le groupe sur ses résultats annuels.

Le numéro un allemand de l'énergie EON a indiqué mercredi être repassé dans le vert l'an dernier avec un bénéfice net part du groupe de 2,22 milliards d'euros, là où 2011 avait vu une perte du même montant.

Le bénéfice net était la seule grandeur qu'EON n'avait pas encore communiquée. Pour le reste le groupe a confirmé les chiffres préliminaires divulgués fin janvier, et les prévisions pour 2013 émises à la même date.

EON attend un excédent brut d'exploitation (Ebitda) compris entre 9,2 et 9,8 milliards d'euros, en recul par rapport aux 10,8 milliards d'euros dégagés l'an dernier, et un bénéfice net récurrent -c'est-à-dire toiletté d'un certain nombre d'éléments exceptionnels- dans une fourchette de 2,2 à 2,6 milliards d'euros. L'an dernier ce chiffre, sur la base duquel EON décide de son dividende, est ressorti à 4,2 milliards d'euros.

EON est en train de se réorganiser en profondeur, notamment pour composer avec l'abandon progressif du nucléaire décidé par le gouvernement allemand en 2011. Ses résultats en dents de scie reflètent année après année une multitude d'effets exceptionnels liés à ces changements.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés