Total envisagerait une offre sur Eneco

©BELGA

Si Total fait effectivement une offre sur Eneco, comme le soutient l'agence de presse Bloomberg, il s'agirait de la deuxième acquisition du groupe pétrolier français dans notre pays après le fournisseur d'énergie Lampiris en 2016.

Le groupe pétrolier français Total envisagerait de formuler une offre de rachat de la société d'énergie néerlandaise active en Belgique Eneco. C'est ce qu'indique ce vendredi l'agence de presse Bloomberg sur base de sources proches du dossier. Total aurait d'ailleurs déjà désigné des conseillers pour ce dossier.

Les dizaines de communes néerlandaises propriétaires d'Eneco ont décidé l'an dernier de se défaire de leurs actions. Il a ainsi été convenu qu'Eneco serait mis en vente, dans le cadre d'enchères contrôlées, à partir du printemps prochain. Le fournisseur d'énergie est présent aux Pays-Bas mais aussi en Grande-Bretagne, Allemagne, France et Belgique. La valeur d'Eneco était auparavant estimée entre 3 et 4 milliards d'euros.

Mi-janvier, la major pétrolière anglo-néerlandaise Shell avait indiqué songer à se porter candidate, avec le fonds de pension néerlandais PGGM, au rachat du fournisseur d'énergie néerlandais.

Mi-janvier, la major pétrolière anglo-néerlandaise Shell avait indiqué songer à se porter candidate, avec le fonds de pension néerlandais PGGM, au rachat du fournisseur d'énergie néerlandais. Le Français Engie, l'Italien Enel, l'Australien Macquarie et le Japonais Mitsubishi sont mentionnés comme acheteurs potentiels.

Total, qui compte GBL parmi ses actionnaires, et Shell entrent de plus en plus sur le marché de la vente directe d'électricité et de gaz aux clients, pour devenir moins dépendants de la volatilité du marché pétrolier, d'autant que les carburants automobiles traditionnels sont soumis à une pression croissante.

2
.
Si le deal entre Total et Eneco aboutit, il s'agirait de la deuxième acquisition du groupe pétrolier français dans notre pays.

Si le deal entre Total et Eneco aboutit, il s'agirait de la deuxième acquisition du groupe pétrolier français dans notre pays. Total a en effet racheté en 2016 le fournisseur liégeois d'énergie verte Lampiris. L'année dernière, il a également acquis Direct Energie en France, active dans Poweo, fournisseur belge d'électricité.

En 2018, Eneco a de son côté racheté Eni Belgique, ce qui lui permet de compter 1,1 million de clients résidentiels et 55.000 clients professionnels. Eneco et ses filiales comme Quby, qui fabrique le thermostat intelligent Toon, emploient environ 3.500 personnes.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect