Une nouvelle autoroute de 82 kilomètres pour l'électricité éolienne

Une nouvelle ligne à haute tension sera nécessaire pour connecter les parcs en mer qui seront construits après 2020 au large des côtes belges. ©BELGA

Elia s’apprête à investir 500 millions d’euros dans une nouvelle ligne à haute tension pour transporter l’électricité des futurs parcs éoliens en mer vers l’intérieur du pays.

Les autorités flamandes et Elia, le gestionnaire du réseau à haute tension belge, ont présenté, ce lundi, les plans d’une nouvelle autoroute électrique en Flandre occidentale. Son nom? Ventilus. Car cette nouvelle liaison à haute tension est destinée à raccorder les parcs éoliens en mer qui seront construits après 2020 dans les eaux territoriales belges, le long de la frontière française.

"Cette nouvelle ligne à haute tension pourra aussi à terme accueillir une deuxième liaison électrique sous-marine avec le Royaume-Uni."
Ilse Tant
Chief officer community relations chez Elia

"La ligne à haute tension Stevin, qui transporte l’électricité venue de la première zone de parcs éoliens en mer ainsi que de Nemo, l’interconnexion avec la Grande-Bretagne, est un axe saturé, explique Ilse Tant, chief officer community relations chez Elia. Nous avons besoin d’une nouvelle ligne à haute tension pour accueillir les 1,9 à 2,2 GW supplémentaires qui sont prévus en mer et les transporter vers les centres de consommation. Cette nouvelle connexion va aussi renforcer la robustesse du réseau, en créant une boucle avec Stevin. Elle pourra aussi à terme accueillir une deuxième liaison électrique sous-marine avec le Royaume-Uni."

Le tracé précis de cette ligne de 380 kV, d’une capacité de 6 GW, n’est pas encore fixé. Longue de 82 kilomètres environ, elle doit relier l’axe Stevin, qui passe entre Zeebruges et Bruges, à Avelgem, le long de la frontière linguistique, à proximité de Celles et de Mont-de-l’Enclus. Elle sera complétée par une ligne souterraine qui reliera la station à haute tension qui accueillera l’électricité des futurs parcs en mer — qui sera vraisemblablement construite à proximité d’Ostende — à Zeebruges.

Une longue procédure

Vendredi dernier, le gouvernement flamand a approuvé la note de départ, qui donne le coup d’envoi à un long processus de consultation publique. Pas moins de 10 réunions d’information seront organisées en mai et juin, à destination des habitants des 25 communes concernées sur ce projet, qui nécessite une modification du plan d’aménagement régional (GRUP). Une fois cette modification intervenue, Elia devra encore demander un permis unique. Des procédures qui ne devraient pas être terminées avant fin 2022. Les travaux devraient ensuite durer trois ans. Si tout va bien et qu’il n’y a pas de retards dans les procédures de permis, cette nouvelle connexion devrait être opérationnelle en 2026.

500 millions €
Estimé à 500 millions d’euros, le projet Ventilus est un des principaux projets prioritaires du plan 2020-2030 d’Elia.

De son côté, la Belgian Offshore Platform, qui réunit les investisseurs et les propriétaires de parcs éoliens belges en mer du Nord, voudrait que le tempo soit accéléré, avec un lancement de la première enchère en 2020, et des parcs construits pour 2024 déjà.

"Au plus vite, au mieux", répond Elia, qui veut toutefois prendre le temps de consulter les riverains et les associations, en leur offrant la possibilité de proposer des adaptations au trajet de base. Le sujet est sensible, car pour des raisons techniques, cette ligne ne sera pas enterrée. "Nous pouvons envisager une ligne souterraine sur 8 kilomètres au maximum" explique Ilse Tant.

L’investissement dans Ventilus, estimé à 500 millions d’euros, est un des principaux projets prioritaires qui figure dans le plan de développement 2020-2030 d’Elia, qui attend l’approbation du gouvernement fédéral pour la fin du mois. Il sera complété, dans un deuxième temps, par la boucle du Hainaut — une autre autoroute électrique de 85 à 90 kilomètres qui reliera Avelgem à Courcelles, un investissement de plus de 400 millions d’euros.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect