Warren Buffett prête main forte à Occidental pour ravir Anadarko à Chevron

©REUTERS

Chevron et Occidental Petroleum se livrent bataille pour ravir Anadarko. Un mégadeal du secteur pétrolier dans lequel s'immisce Warren Buffett.

La holding du milliardaire américain Warren Buffett, Berkshire Hathaway , va investir 10 milliards de dollars dans le groupe pétrolier Occidental Petroleum, en pleine bataille avec Chevron   pour l'acquisition d'Anadarko , annonce Occidental. "L'investissement est subordonné à la conclusion par Occidental du projet d'acquisition d'Anadarko", a précisé Occidental dans un communiqué.

Dans le détail, Berkshire Hathaway recevra 100.000 actions préférentielles du groupe pétrolier valant chacune 100.000 dollars, et la possibilité d'acheter jusqu'à 80 millions d'actions ordinaires à une valeur de 62,50 dollars chacune.

Vicki Hollub, présidente et CEO de Occidental Petroleum ©REUTERS

"Nous sommes ravis de compter le soutien financier de Berkshire Hathaway dans cette aventure très excitante", commente la patronne d'Occidental Petroleum, Vicki Hollub.

Anadarko, qui a récemment accepté d'être racheté par Chevron et avait rejeté une première offre de mariage d'Occidental, a repris langue avec cette dernière début de semaine, jugeant que sa récente contre-offre pouvait s'avérer plus bénéfique pour ses actionnaires. La nouvelle proposition d'Occidental est valorisée à environ 38 milliards de dollars dette non comprise.

"On peut pratiquement dire que Chevron va abandonner la course", a réagi Gregori Volokhine, gérant de portefeuille pour la société Meeschaert Financial Services.

Délit d'initiés

"Ce n'est pas qu'il est difficile de se battre contre Warren Buffett, mais cette opération va donner beaucoup de confiance à Anadarko pour accepter l'offre d'Occidental", a-t-il ajouté.

Dans une déclaration, Chevron estime que sa proposition "offre le plus de valeur et le plus de certitude aux actionnaires d'Anadarko".

Cette bataille entre les deux géants pétroliers américains est entourée d'éléments plus troubles depuis lundi, après que le gendarme boursier américain, la SEC, a obtenu d'un tribunal new-yorkais le gel des avoirs d'un ou plusieurs courtiers en raison de soupçons de délit d'initié. Des achats d'options Anadarko, qui se seraient déroulés juste avant la proposition de rachat par Chevron le 12 avril, auraient rapporté à leurs auteurs 2,5 millions de dollars de profits, a affirmé la SEC dans un communiqué lundi.

Les auteurs auraient parié sur une hausse du cours d'Anadarko juste avant la proposition de rachat par Chevron, et empoché de juteux bénéfices après l'offre de rachat de 33 milliards de dollars par la major pétrolière. Cette offre avait fait bondir Anadarko de 32%.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n