Publicité

WTI, Brent,... Quèsaco?

©AFP

Le marché pétrolier mondial utilise plusieurs valeurs comme référence de prix. Aux États-Unis, le West Texas Intermediate est le mètre étalon. Il est très souvent comparé à son homologue européen, le Brent.

Voilà deux jours que l'on entend parler que du baril de pétrole américain WTI. Mais qu'est-ce donc? Et en quoi diffère-t-il du Brent? Le WTI – acronyme pour West Texas Intermediate – est la référence du marché pétrolier aux États-Unis. C'est un mélange de plusieurs bruts qui sont principalement extraits au Texas (41% de la production) et dans le sud de l'Oklahoma avant d'être acheminés dans les régions du Midwest et du golfe du Mexique pour y être raffinés.

La principale différence entre le WTI et le Brent, c'est leur densité. Elle est d’environ 39,6° pour le WTI contre 38,3° pour le Brent. Une différence due au fait que la teneur en soufre est moins élevée dans le brut américain (0,24% en moyenne) que dans l'européen (0,37%).

Sa principale différence avec le Brent de la mer du Nord est sa densité. Exprimée en degrés API, du nom de l'Institut américain du pétrole (American Petroleum Institute), elle permet de déterminer si le pétrole est très lourd (20°) ou très léger (60°). La densité est d’environ 39,6° pour le WTI contre 38,3° pour le Brent. Une différence due au fait que la teneur en soufre est moins élevée dans le brut américain (0,24% en moyenne) que dans l'européen (0,37%).

Bien que caractérisés comme légers tous les deux, le WTI – que l'on nomme également Texas Light Sweet – est donc considéré par certains experts comme supérieur au Brent, car il est plus facile à raffiner pour être transformé en essence. Étant destiné principalement à une consommation interne, le pétrole américain a cependant une influence plus faible en matière de prix. Environ deux tiers des contrats pétroliers dans le monde utilisent comme référence le prix du Brent.

Notons enfin qu'il existe une troisième grande référence: le Dubaï Light. Celui-ci est par contre plus lourd (31°) et plus riche en soufre (2%).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés