Bonne nouvelle pour les demandeurs d'emploi

Plus d'une PME sur trois envisage d'engager du personnel au cours des trois premiers mois de l'année. Ce niveau d'enthousiasme n'a plus été atteint depuis septembre 2010.

Les chefs d'entreprises belges comptent commencer l'année en beauté en ce qui concerne leur personnel. Dans une enquête du service des ressources humaines SD Worx, 36,1% d'entre eux comptent engager de nouveaux collaborateurs dans le courant du premier trimestre 2018.

Parmi ces recrutements, on retrouve évidemment des travailleurs qui viendront remplacer des départs, mais il ne représenteront qu'un quart du panier global. Ce qui signifie que 3/4 de ces recrutements viendront renforcer des équipes existantes.

Il s'agit d'un net bon par rapport au dernier trimestre 2017. A peine 28% des entreprises envisageaient alors d'engager. Les perspectives d'engagements se situent désormais à un niveau plus atteint depuis septembre 2010.

Difficultés de recruter

Sur les 600 entreprises interrogées, 32% d'entre elles envisagent d'avoir plus de personnel fin 2018 par rapport à aujourd'hui. Moins d'une entreprise sur dix (8%) compte par contre réduire son personnel. Ce sont surtout les grandes PME qui envisagent d'élargir leur personnel.

Mais les plans de recrutement contrastent fortement avec la pénurie croissante de candidats sur le marché du travail. Dans une enquête précédente de SD Worx, les chefs d'entreprises avaient déterminé comme menace la plus importante la difficulté de trouver du personnel qualifié. Près de la moitié des PME craignent de ne pas trouver les profils adaptés. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect