Publicité
Publicité

Des Belges ont profité du ruling décrié par l'Europe

Les bénéfices excédentaires affichés par les 35 sociétés épinglées par l’Europe s’élèvent à plus de 2 milliards d’euros. Des sociétés belges comme Proximus, Kinepolis ou AB InBev en ont profité.