Maisons du Monde se renforce en Europe et en ligne

©REUTERS

Le distributeur de meubles Maisons du Monde vise 2 milliards d’euros de ventes annuelles à horizon 2024, soit une croissance d’au moins 10% par an, en misant sur le numérique et l’international, affirmé la directrice générale de Maisons du Monde, Julie Walbaum.

Ce plan stratégique 2020-2024 prévoit qu’environ 60% des ventes se fassent en ligne, contre 48% actuellement, et plus de 50% du chiffre d’affaires à l’international.

La numérisation de l’activité sera "renforcée", avec le lancement en 2020 d’une place de marché avec "une approche sélective" et le développement de nouveaux services, notamment autour du "conseil déco", l’enseigne ayant annoncé vendredi une prise de participation majoritaire dans Rhinov, une start-up qui "réinvente le métier de décorateur d’intérieur".

Maisons du Monde compte par ailleurs optimiser son parc actuel en le développant à l’international, mais sans s’implanter dans de nouveaux pays: parmi les 80 à 100 ouvertures nettes de magasins prévues jusqu’en 2024, environ 80% se feront hors de France.

"Le format des enseignes sera adapté à chacun des marchés et pourra inclure des emplacements à forte visibilité en centre-ville afin d’accroître la notoriété de la marque et accélérer les ventes en ligne", précise le groupe, une stratégie que nombre de distributeurs suivent actuellement, le format de proximité ayant le vent en poupe dans le secteur.

Le distributeur entend aussi développer son offre à destination des professionnels de l’hôtellerie-restauration notamment mais aussi des concepteurs de bureaux, pour atteindre en 2024 plus de 100 millions d’euros de ventes dans ce secteur au "potentiel important", contre 30 millions en 2018.

Au 31 décembre 2018, le groupe exploitait un réseau de 336 magasins dans neuf pays.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n