Amazon, de simple libraire à géant du web

©AFP

Il y a 20 ans, presque jour pour jour, Jeff Bezos lançait le site web d’Amazon et y vendait son premier livre. Depuis, l’entreprise a parcouru du chemin et affiche une ambition presque sans limites.

De A à Z. Comme l’insinue son logo, Amazon vend de tout. Pourtant, son site lancé le 16 juillet 1995 n’était à l’origine qu’une librairie en ligne. Depuis, Amazon déploie ses tentacules dans plusieurs secteurs: ventes d’objets, "cloud", divertissement, nouvelles technologies… même le secteur spatial n’y échappe pas.

Amazon Web Service compte parmi ses clients Netflix, la CIA, la Nasa, Instagram et bien d'autres...

Jeff Bezos, le CEO d’Amazon, un libertarien de 51 ans, ne cache pas son ambition. En 1999, lorsque le "Time Magazine" l’avait élu "personnalité de l’année", il avait affirmé avoir lancé son site pour participer "à la ruée vers l’or" symbolisée par internet. Il devait y prendre part. Il ne fallait pas louper le coche. Une obsession qui le suit toujours. Le business, ça se développe, point.

©MEDIAFIN

La stratégie Amazon

Étonnamment, l’entreprise dégage un chiffre d’affaires colossal mais n’affiche qu’un bénéfice net relativement faible. La stratégie semble claire: Amazon dépense. L’entreprise investit dans un maximum de domaines. Parfois avec succès, comme pour Amazon Web Service, qui compte parmi ses clients Netflix, la CIA, la Nasa, Instagram et bien d’autres. Parfois moins, comme pour son Fire Phone, un échec commercial. L’intérêt de multiplier ces investissements? Développer un monopole, comme c’est déjà le cas pour la vente de livres. Le groupe Hachette a pu le constater. En 2014, l’éditeur français ne voulait pas voir ses marges trop rabotées. Mais pour rester référencé sur le site, il n’y avait rien à faire: il fallait trouver un accord. Et la vente de livre n’est pas la seule activité d’Amazon…

Retour, en infographie, sur la "success story" d’une entreprise qui a vu le jour, comme toute bonne légende américaine le veut, dans un garage.

[Suivez Antonin Marsac sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés