AvH distribuera un dividende 2019 en fin d'année

Le holding présidé par Luc Bertrand veut tout de même gâter ses actionnaires. ©BELGAIMAGE

AvH courbe l'échine au premier semestre avec un bénéfice divisé par deux, mais trouve plusieurs motifs de confiance et table sur une meilleure fin d'année.

Au premier semestre, le holding anversois Ackermans & van Haaren (AvH) a vu son bénéfice net fondre à 56,3 millions d'euros, contre 104 millions un an plus tôt hors plus value exceptionnelle sur la vente de Residalya.

Le conseil tiendra une assemblée générale extraordinaire en décembre prochain, où il proposera de distribuer un dividende de 2,32 euros par action.

La division par deux de son profit net n'altère nullement la confiance d'AvH dans ses résultats sur l'exercice entier, après avoir opposé une résistance honorable à l'impact de la pandémie sur les six premiers mois. "Sur la base des éléments actuels, le conseil d'administration d'AvH s'attend à une nette amélioration des résultats au deuxième semestre, et donc à un résultat net appréciable pour l'ensemble de l'exercice 2020", écrit-il dans le communiqué.

Autre signe de sa confiance: alors que, conformément à la recommandation faite par la Banque centrale européenne, il n'a pas distribué de dividende au titre de 2019 jusqu'ici, le conseil tiendra une assemblée générale extraordinaire en décembre prochain, où il proposera de distribuer malgré tout un dividende de 2,32 euros par action.

Un record chez DME

105,39
euros
Les fonds propres d'AvH se sont établis à 105,39 euros par action fin juin, contre 104,32 fin décembre 2019.

Le carnet de commandes du groupe de dragage DME a atteint un niveau record à 4,3 milliards d'euros. Quant aux banques Delen Private et J. Van Breda, elles ont vu leurs clients leur confier 2 milliards d'euros d'actifs supplémentaires sous gestion. Leurs avoirs cumulés se sont redressés au deuxième trimestre après un fléchissement au premier, pour totaliser 49,8 milliards à fin juin, contre 45,8 milliards à fin mars et 51,9 milliards à fin décembre 2019. Et la contribution des deux banques au résultat net d'AvH a progressé à 61,6 millions d'euros, contre 58,2 millions au premier semestre 2019.

La pandémie a néanmoins eu un impact significatif sur le résultat net consolidé. Les fonds propres d'AvH ont toutefois légèrement augmenté sur la période pour atteindre 3,489 milliards d'euros, contre 3,456 milliards fin 2019. Sa trésorerie nette s'est établie à 201 millions d'euros fin juin, contre 267 millions au 31 décembre.

58 millions d'euros d'investissements

Le groupe a continué d'investir malgré la crise. Il a déboursé 58 millions d'euros sur les six mois. Il a relevé sa participation dans le groupe de construction CFE de 0,94% et dans la société de plantations Sipef de 2,35%. Il a repris avec Sipef une participation de 52% dans Verdant Bioscience. Et il a investi dans quelques sociétés prometteuses dans la biotechnologie et la technologie: Biotalys, MRM Health et OncoDNA en Belgique, Medikabazaar en Inde.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés