Publicité
Publicité

Booking.com, société la plus inclusive

©Serge Brison

Le site de réservations en ligne est considéré par le Financial Times comme le meilleur exemple de société inclusive dans dix pays d’Europe. Solvay est le meilleur belge.

Le site de réservations d’hébergements en ligne néerlandais Booking.com est une des entreprises les plus inclusives en Europe, selon l’enquête publiée par le Financial Times (FT). Le journal britannique, qui a travaillé avec le bureau Statista, a analysé plus de 10.000 entreprises publiques et privées employant au moins 250 personnes et a sélectionné dix pays, dont la Belgique: l’Europe de l’Ouest, pour l’essentiel, en incluant la Suisse.

Sur la base de cotations données par les 80.000 employés et experts en ressources humaines ou en recrutement interrogés, Booking.com a obtenu la meilleure note. La plateforme devance Colgate-Palmolive, considérée comme suisse, et le groupe de construction britannique Willmott Dixon. Le FT a publié sur son site les 700 entreprises les mieux classées de l’échantillon de 10.000.

©Mediafin

Solvay première belge

Le classement est basé sur les différentes formes de diversité: ethnique, par le genre, par l’orientation sexuelle, l’âge et le handicap. Les compagnies distinguées sont celles qui, dans les dix pays sous examen, fournissent le plus d’effort en faveur de la diversité. Le FT, qui réalisait pour la première fois cette enquête, envisage de la reproduire chaque année. Son objectif est d’encourager les bonnes pratiques en la matière en mettant les meilleurs élèves sur le pavois. Sur le plan sectoriel, la construction automobile se distingue en plaçant cinq sociétés dans le top 25, devant l’internet et les technologies de l’information (trois sociétés).

"La méthodologie du FT est intéressante."
Nathalie van Ypersele
General manager Communication chez Solvay

Côté belge, c’est Solvay qui apparaît la mieux classée: l’entreprise de matériaux et de chimie occupe une belle neuvième place, juste en dessous d’Ikea et à égalité de points avec Tesla, huitième. "La méthodologie du FT est intéressante, souligne Nathalie van Ypersele, general manager Communication chez Solvay, puisqu’ils ont interrogé leurs lecteurs et mis en place des panels de salariés dans le cadre d’une démarche proche du terrain et des gens."

Derrière Solvay, c’est la bouteille à encre: treize autres compagnies considérées comme belges obtiennent certes une place dans le Top 700, mais la majorité d’entre elles sont des états-majors européens ou locaux de grands groupes étrangers. Il s’agit par exemple du chinois Huawei (classé 36e), du japonais Bridgestone (206e), du français Akka Technology (314e), du sud-africain Sappi (327e) ou de l’américain UPS (418e)... La seule autre entreprise fondée par des Belges reprise dans la liste est Agfa-Gevaert, qui décroche la 388e place.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés