Condamné, Stéphan Jourdain annonce qu'il va en cassation

©BELGA

En appel, l'homme d'affaires a été condamné à une confiscation de 2,2 millions d'euros et à une interdiction d'exercer une activité commerciale pendant 5 ans.

La 14e chambre de la cour d'appel de Bruxelles vient de condamner l'homme d'affaires Stéphan Jourdain à une peine de douze mois de prison avec sursis et à une interdiction d'exercer une activité commerciale pendant cinq ans. Par ailleurs, la justice a également ordonné la confiscation d'un montant de 2,2 millions d'euros.

Pour rappel, en première instance, le parquet réclamait une confiscation de 19,9 millions d'euros. Mécontent de ce premier jugement, l'homme d'affaires, défendu par André Risopoulos, était allé en appel. Le ministère public poursuivait l'homme d'affaires pour détournement à son bénéfice, pour faux dans les statuts et pour organisation d'insolvabilité de l'ASBL Cercle de Lorraine. En réalité, le parquet reprochait à l'homme un mélange des genres entre d'un côté l'ASBL Cercle de Lorraine (chargée de relever les cotisations) et d'un autre côté, le Cercle de Lorraine, en charge de la gestion de l'horeca.

2,2
millions d'euros
Le montant de la confiscation réclamée par le parquet à Stéphan Jourdain.

Le ministère public critiquait les nombreux mouvements financiers entre les différentes ASBL, ces dernières ayant été utilisées comme des structures fictives en vue de dissimuler une exploitation lucrative des activités. Le parquet a également relevé de nombreux retraits jamais remboursés aux différentes sociétés ainsi ponctionnées. "Finalement, le parquet n'a retenu que deux préventions sur trente-deux", nous a expliqué Stéphan Jourdain qui, après avoir consulté ses avocats, nous a confirmé son intention d'interjeter un pourvoi en cassation.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés