nécrologie

Décès du patron de Cartamundi

Chris Van Doorslaer, patron du fabricant de cartes de jeu, Cartamundi, est décédé à l'âge de 56 ans. Un comité de direction ad interim a été désigné.

Chris Van Doorslaer dirigeait depuis 20 ans, le spécialiste des cartes de jeu, Cartamundi. Selon De Standaard, le CEO est décédé ce week-end. Il avait 56 ans. Le personnel de la société a été informé collectivement lundi matin du décès inopiné de son CEO.

"Les actionnaires, le comité de direction, le management quotidien et tous les travailleurs de Cartamundi sont profondément affectés par cette nouvelle et présentent leurs condoléances à sa famille, à ses proches et à ses amis", a commenté Jean-Louis de Cartier de Marchienne, le président du conseil d'administration. 

Parallèlement, un comité de gestion interne a été désigné ad interim, sous la direction de Jean-Louis de Cartier de Marchienne et de Frederic de Somer. Ils assureront provisoirement le management de l'entreprise.

Qui était Chris Van Doorslaer?

Il y a deux ans, Chris Van Doorslaer avait été élu manager de l'année. En effet, sous sa direction, la société a pris une véritable impulsion au point de devenir un leader mondial. En 2008, Cartamundi avait décroché le titre d'entreprise de l'année. 

La société a ainsi réussi à signer un contrat de licence avec de grands groupes de jouets et d'acteurs de l'industrie du film, comme Disney. Chris Van Doorslaer avait également entrepris avec Cartamundi, le virage du numérique. 

A son palmarès, on notera 22 acquisitions; un chiffre d'affaires de 387 millions d'euros et quelque 2.200 salariés.

Son décès a suscité de nombreuses réactions au nord du pays, venant tant du monde de l'entreprise que du politique. Pieter Timmermans (FEB) a ainsi indiqué sur Twitter être "fortement touché et ne pas avoir de mot". "Tu nous manqueras", a pour sa part écrit Karel Van Eetvelt, l'ancien patron de l'Unizo à la tête désormais de Febelfin.  Quant au ministre flamand de l'Emploi, Philippe Muyters, il rend hommage, toujours sur Twitter, à "un homme très amical et à un grand entrepreneur". "Un grand manager. Un homme chaleureux. Une belle connaissance", tweete enfin Wouter Beke, le président du CD&V. 

Dans un communiqué, la société Miko a aussi fait état de sa tristesse. Chris Van Doorslaer en était le président du conseil d'administration. "Chris était extrêmement compétent, intègre et passionné. Il était aussi un leader inspirant. Nous le remercions pour ses nombreuses années de dévouement et sa volonté de dessiner les lignes stratégiques de Miko avec nous", déclare la direction et le Conseil d'Administration de Miko.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés