Deliveroo: ouvert aux petits investisseurs, le titre repart à la hausse

La presse financière estime qu'il s'agit de l'une des pires introductions boursières jamais vues à la Bourse de Londres. ©REUTERS

L'action de Deliveroo enregistre une hausse au premier jour de son ouverture aux petits investisseurs. Son prix reste néanmoins inférieur à celui enregistré lors de son entrée en Bourse.

La plateforme de livraison alimentaire Deliveroo était en nette hausse mercredi sur le London Stock Exchange pour la finalisation de son processus d'entrée en Bourse, le titre étant désormais ouvert aux petits investisseurs.

L'action prenait 2,98% à 288,35 pence ce matin vers 8h40 GMT, mais restait très en deçà de son prix de lancement à 390 pence. Un revirement de situation alors que la semaine dernière, l'action s'était effondrée de 26% à l'issue de sa première séance de cotation, ce qui en fait, selon la presse financière, l'une des pires introductions boursières jamais vues à la Bourse de Londres.

Un répit de courte durée?

"Les actions Deliveroo sont orientées à la hausse au début de la cotation ouverte à tous, les investisseurs passant outre les débuts horribles de l'entreprise en tant qu'entreprise cotée", remarque Neil Wilson, de Markets.com. "Je ne suis pas sûr qu'on puisse parler de vote de confiance ou de stabilisation, mais cela doit néanmoins représenter un soulagement pour la direction de l'entreprise et ses banques", ajoute-t-il, rappelant qu'un mouvement de grève se prépare par ailleurs sur la paie et les conditions de travail des livreurs mercredi.

"Malgré un répit ce matin et un potentiel intérêt spéculatif, l'action reste très inférieure à son prix de lancement et il reste à voir si ce niveau sera suffisamment bas pour tenter de nouveaux acheteurs."
Richard Hunter
Analyste chez Interactive Investors

Le syndicat des travailleurs indépendants de Grande-Bretagne (IWGB) affirmait, mardi, par voie de communiqué, que "des centaines de livreurs Deliveroo envisageaient une grève le mercredi 7 avril pour demander une rémunération juste, une meilleure protection et des droits du travail élémentaires".

Il ajoute que des manifestations "socialement distanciées" sont prévues à Londres et dans plusieurs villes à travers le pays. "Malgré un répit ce matin et un potentiel intérêt spéculatif, l'action reste très inférieure à son prix de lancement et il reste à voir si ce niveau sera suffisamment bas pour tenter de nouveaux acheteurs", renchérit Richard Hunter, analyste d'Interactive Investors.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés