Deux fondations vont aider les entrepreneurs en faillite à se reconstruire

Dernière ligne droite pour l'équipe du programme Revival. L'heure est au recrutement des coaches. Le coup d'envoi est prévu pour la mi-décembre. ©Doc

Les fondations Pulse et Degroof Petercam préparent un programme d'accompagnement professionnel et personnel des entrepreneurs ayant dû déposer le bilan.

Pour l'heure, l'épée de Damoclès ne s'est pas encore abattue sur certaines entreprises. En effet, le nouveau moratoire sur les faillites décidé mi-novembre par le Fédéral jusqu’au 31 janvier 2021 protège, dans une certaine mesure, les entreprises en difficulté. Lors de la première vague, un déferlement de dépôts de bilan avait ainsi été déjà évité grâce à un premier moratoire, instauré alors jusqu'au 17 juin.

Mais il n'empêche. A un moment ou à un autre, les mauvaises nouvelles devraient s'enchaîner, et ce, malgré les efforts de l'exécutif pour limiter les dégâts.

Face à ce constat, deux acteurs ont décidé de se retrousser les manches: la Pulse Foundation et la Fondation Degroof Petercam.

Derrière la première, née en 2012, l'on retrouve des familles entrepreneuriales (parmi lesquelles les Solvay-Janssen, les Spoelberch et les Mulliez), des industriels et des chefs d’entreprises désireux de soutenir l'esprit d'entreprendre. Derrière la seconde, créée au lendemain de la crise économique et financière de 2008, l'on retrouve la banque privée bien connue, cherchant aider l'ensemble des citoyens à se réaliser dans une vie professionnelle leur assurant un futur digne.

Au lendemain du premier confinement, Emmanuelle Ghislain, CEO de la Fondation Pulse, a été chargée de trouver une approche efficace. "Alors qu'on ne comptait même pas devoir encaisser un deuxième confinement", se souvient l'intéressée.

Méthode éprouvée

C'est du côté de la grande sœur française de Pulse, la Fondation Entreprendre (où l'on retrouve aussi la célèbre famille française de la grande distribution), qu'une solution a été trouvée. L'initiative s'appelle "60.000 Rebonds".

Créée en 2012 et reconnue d’intérêt général en 2016, l'association a pour mission de sortir de l’isolement et d’accompagner vers un nouveau projet professionnel des entrepreneurs ayant liquidé leur entreprise.

Pour ce faire, elle s'appuie sur des coaches et sur des parrains-marraines passés eux aussi par une situation difficile.

95%
Dans le cadre du programme français qui doit servir d'exemple à l'initiative belge, 95% des participants ressortent avec une solution positive, à savoir un emploi ou une nouvelle activité entrepreneuriale.

En sus s'ajoute une couche de rencontre entre participants permettant de verbaliser son vécu et d'échanger avec ses pairs.

L'idée? "Coupler une approche individuelle et collective. Et ce, à un moment où ce genre d'accompagnement n'a jamais autant fait sens".

En France, les résultats sont tangibles: 95% des participants ressortent avec une solution positive, à savoir un emploi ou une nouvelle activité entrepreneuriale. "C'est hyper encourageant", évoque Emmanuelle Ghislain. "L'asbl a diminué le go-to-market en matière d'employabilité par presque deux", dans l'Hexagone.

Une cheffe de projet vient d'être engagée en Belgique. L'objectif est désormais de démarrer les activités dès la mi-décembre, dans le cadre du programme baptisé "Revival".

"Les premiers mois seront consacrés à une phase pilote, permettant de valider la méthodologie pendant six mois environ, avant de faire grandir le modèle hors des frontières bruxelloises (la Région de Bruxelles-Capitale soutien par ailleurs le projet, NDLR). Car notre approche est évidemment nationale", indique la CEO de la Pulse Foundation.

En attendant, les équipes s'activent à recruter des entrepreneurs désireux d'apporter leur pierre à l'édifice de manière bénévole. "Au vu des chiffres sur les menaces de faillites, on n'aura jamais assez de parrains-marraines. Tous les secteurs sont d'ailleurs les bienvenus, de même que tous les profils d'éducation", conclut Emmanuelle Ghislain.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés