Ducarme veut soutenir les indépendants forcés à la faillite

Le ministre Denis Ducarme annonce qu'il va proposer au gouvernement de nouvelles mesures de soutien pour les indépendants affectés par la crise sanitaire. ©Photo News

Denis Ducarme veut une sorte de droit passerelle pour les indépendants qui ont dû faire aveu de faillite à cause de la crise sanitaire.

Aider les indépendants fragilisés par la crise du coronavirus, telle est l'intention du ministre MR des Classes moyennes, des Indépendants et des PME, Denis Ducarme, qui, après avoir annoncé la prolongation du droit passerelle, annonce sur les ondes de BEL RTL vouloir obtenir un soutien pour les indépendants qui ont fait faillite et ne peuvent pas bénéficier d'une allocation de chômage.

"Je veux que, dans un plan de relance, on n'abandonne pas ceux que la crise Covid aura écrasés."
Denis Ducarme
Ministre des Classes moyennes, des Indépendants et des PME

"Je veux que, dans un plan de relance, on n'abandonne pas ceux que la crise Covid aura écrasés. Il va y avoir énormément de faillites, c'est évident", a-t-il dit.

Il annonce donc la rédaction d'une note à destination de la Première ministre Sophie Wilmès dans laquelle il va "défendre et obtenir" un droit "passerelle-faillite" pour ces indépendants.

Et que faire pour sauver les soldes?

"Je vais demander aux experts si on peut permettre aux bulles de 5 personnes de faire les courses ensemble, mais s'ils disent non, ce sera non!"
Denis Ducarme
Ministre des Classes moyennes, des Indépendants et des PME

Interrogé également sur le cri d'alarme de Comeos face à cette période des soldes qui s'annonce catastrophique, Denis Ducarme annonce que les mesures prises, comme la restriction du nombre de personnes, n'est que le respect des avis des experts.

"Lors du prochain CNS, je vais demander aux experts si on peut permettre aux bulles de 5 personnes de faire les courses ensemble, mais s'ils disent non, ce sera non!"

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés