Publicité

Il y a eu moins de licenciements collectifs durant l'été

Le projet de fermeture du centre logistique de Kuehne + Nagel à Nivelles a représenté près de la moitié des licenciements collectifs du pays au 3e trimestre. ©BELGA

Les procédures Renault n'ont pas été nombreuses au troisième trimestre et ont visé peu d'emplois, sauf au centre logistique de Nivelles.

Les entreprises n'ont pas restructuré massivement au cours du troisième trimestre, contrairement à ce que certains craignaient, sachant que les mois d'été sont souvent privilégiés par les employeurs pour lancer de vastes réorganisations.

518
emplois
Le groupe de transport Kuehne + Nagel est responsable, à lui seul, de 518 des 1.264 suppressions d'emploi annoncées au 3e trimestre.

De juillet à fin septembre, les quinze entreprises ayant annoncé de nouvelles procédures Renault (licenciements collectifs) en Belgique n'ont eu "que" 1.264 emplois dans leur viseur. C'est un peu moins qu'au deuxième trimestre (1.288), mais plus de deux fois moins qu'au premier (2.824), selon les statistiques que vient de publier le SPF Emploi.

Du coup, lors des neuf premiers mois, cela nous fait un total de 5.376 emplois visés. C'est 21% de moins que sur la même période de 2020, année de crise pandémique (6.811 emplois). C'est toutefois plus que sur les neuf premiers mois des trois années précédentes: 4.216 postes en 2019, 4.714 en 2018 et 2.729, un chiffre historiquement bas, en 2017.

Le secteur des transports désormais en tête

Une des restructurations engagées durant les trois derniers mois a pesé lourd dans la balance. Le groupe de transport Kuehne + Nagel est, en effet, responsable, à lui seul, de 518 suppressions d'emploi avec son projet de fermeture du centre logistique de Nivelles, ce qui représente près de la moitié du total du trimestre.

À l'issue de la procédure Renault, quelque 1.026 emplois ont été épargnés au cours des neuf premiers mois.

Suivent à bonne distance les licenciements annoncés dans le réseau de garages du groupe D'Ieteren (103 emplois), ceux chez Plastipak, à Brecht (62 emplois), et chez X-Airservices, à Bierset (62 également).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés