Publicité
Publicité

L'opération de scission "Everest" d'EY fait grimper sa dette

La tentative de scission de ses branches audit et conseil aura coûté cher à EY. Le troisième plus grand "Big Four" s'est endetté de 650 millions d'euros pour financer ce projet avorté.