La FSMA enquête sur Fornieri pour délit d'initié

©LAURIE DIEFFEMBACQ

François Fornieri, le patron de Mithra, est dans le collimateur de la justice, ont révélé mercredi Sudpresse et Le Vif. De son côté, la FSMA a confirmé avoir ouvert une enquête autour du patron liégeois pour délit d'initié.

Les temps sont durs pour François Fornieri, le CEO de Mithra. Des informations de presse faisaient état ce mercredi matin de l'ouverture d'une instruction judiciaire à son encontre pour délit d'initiés.

Selon Sudpresse, François Fornieri est suspecté d'avoir transféré d'importantes sommes d'argent vers le compte de l'une de ses connaissances pour acheter des actions Mithra. Si cette connaissance était au courant d'un deal à annoncer avant le public, on se trouve alors effectivement en présence d'un délit d'initié.

La FSMA et la justice collaborent 

Depuis ce matin, le parquet de Liège se tait dans toutes les langues et personne ne souhaite commenter l'information. Par contre,la FSMA confirme avoir démarré une analyse dès le début du mois de janvier 2019 à la suite de mouvements financiers inhabituels à l'achat sur Mithra. Et il faut croire que l'analyse a permis de révéler certains éléments, car, dès le mois de septembre 2019, l'auditeur de la FSMA a ouvert une enquête pour délit d'initiés à l'encontre de François Fornieri.

Selon Le Vif, il y a bien une instruction judiciaire ouverte par le parquet de Liège à l'encontre de Fornieri à l'automne 2019 pour "délit d'initié". Les banques Belfius et BNP Paribas Fortis auraient dénoncé des transactions suspectes auprès de la Cellule de traitement des informations financières (CTIF). Une somme de 800.000 euros aurait été transférée du compte du CEO de Mithra vers celui d'un de ses amis. Ce dernier aurait ensuite investi cet argent dans des actions Mithra avant une annonce officielle qui aurait fait bondir le cours de bourse de la biotech.

D'après nos informations, aujourd'hui, la FSMA et la justice collaborent sur cette enquête. A ce stade, François Fornieri, qui dément avec la plus grande vigueur, est bien entendu présumé innocent. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés