Le crédit aux entreprises atteint un pic de 140 milliards

©Photo News

La persistance des taux bas pousse les entreprises à investir. Et à privilégier les emprunts à long terme.

Des chefs d’entreprise plus optimistes, des taux qui restent historiquement bas: il n’en fallait pas plus pour propulser le crédit aux entreprises à un sommet jamais atteint jusqu’ici. Selon les chiffres de Febelfin, la Fédération belge du secteur financier, dont L’Echo a pris connaissance, l’encours des crédits aux entreprises a atteint 140,4 milliards d’euros fin 2016. Un niveau record qui marque une progression de 5,5% sur un an.

"Parallèlement à un assouplissement des conditions de crédit, ceci donne à penser que les entrepreneurs introduisent des dossiers de crédit solides et bien préparés", estime Luc Vansteenkiste, président de la plate-forme "Financement des entreprises" de Febelfin.

Le niveau de l’encours le prouve: les entreprises utilisent intensivement les lignes de crédit qui leur sont accordées. Après un creux à la mi-2015, le taux d’utilisation des crédits accordés par les banques est revenu à un niveau quasiment record de 72,2 %.

©Mediafin

Plusieurs facteurs expliquent cette évolution favorable. Febelfin invoque notamment le regain d’optimisme des entrepreneurs, qui préparaient par ailleurs plus correctement leurs dossiers de crédit, et la limitation des obstacles aux crédits accordés par les banques.

Moins de crédits refusés

"Des taux largement sous les 2% ont un effet positif pour les entreprises."
Rodolphe de Pierpont
Porte-parole de Febelfin

À une exception près, le 4e trimestre de 2016 est, avec le 4e trimestre de 2014, celui où le taux de refus d’octroi de crédits est le plus faible depuis le début des mesures en 2009. Sur une base annuelle, 2016 est par ailleurs l’année la plus favorable sur ce plan. Résultat: le nombre de crédits accordés a augmenté de 4,7% au 4e trimestre de l’an dernier par rapport au trimestre correspondant de 2015. Et si les montants sont en léger recul (-2,4%), ils n’en restent pas moins élevés.

1,59 %
Le taux d’intérêt moyen pour les nouveaux crédits aux entreprises a plafonné à 1,59% en 2016.

Mais le facteur clé de cette conjoncture favorable reste la persistance des taux bas. Citant la Banque nationale, Febelfin chiffre à 1,59% le taux d’intérêt moyen pour les nouveaux crédits aux entreprises. "Des taux qui restent largement sous les 2 % favorisent les investissements. C’est un défi pour les banques, mais ils ont clairement un effet positif pour les entreprises qui investissent", souligne Rodolphe de Pierpont, le porte-parole de la fédération sectorielle.

Les entreprises en profitent d’ailleurs pour favoriser les crédits à long terme (plus de 5 ans).

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés