Le Français Effia reprend les 22 parkings de MyPark

Le parking MyPark à Louvain-la-Neuve. ©mypark

Les familles Bailly et Wolf ont revendu leur société MyPark et ses 22 parkings au groupe français Effia. Ce dernier devient le quatrième acteur du secteur. Les 63 travailleurs conserveront leur emploi dans la structure.

Effia, la société de stationnement française, a annoncé ce mardi la reprise des 22 parkings de MyPark en Belgique. Déjà présente chez nous, cette filiale de Keolis ajoute ainsi 12.500 places de stationnement à son portefeuille et devient le numéro quatre dans le secteur en Belgique, selon le directeur général d’Effia, Fabrice Lepoutre, cité dans un communiqué.

Son groupe s’est attaqué à la Belgique en 2017 avec le rachat d’Alpha Park et de Parkeren Roeselaere. En février dernier, Effia remportait le contrat pour le parking Ceria à Anderlecht. Un parking de 1.300 places que le groupe français exploite au quotidien en plus d’un investissement de 2 millions d’euros, notamment en équipements de vidéos surveillance et de lecture de plaques minéralogiques.

"Avec cette acquisition, Effia devient le n°4 du marché du stationnement belge."
Fabrice Lepoutre
Directeur général Effia

MyPark, créée en 1975 et basée à Liège, est aujourd’hui implantée dans six grandes villes belges (Anvers, Bruxelles, Liège, Louvain, Louvain-la-Neuve et Namur). C’est à Liège, Louvain-la-Neuve et Leuven que les activités de MyPark sont les plus importantes avec des parkings emblématiques comme le parking Cathédrale, en plein centre de Liège.

Plus de 40 ans d’histoire

Les familles actionnaires, Bailly et Wolf, avaient pris la décision de céder l’activité MyPark il y a plus d’un an et se sont fait aider dans leur démarche par BNP Paribas Fortis, comme conseil. Effia est une société qui pèse 173 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 1.000 collaborateurs.

"Nous sommes confiants pour MyPark: la société va pouvoir continuer à croître avec des valeurs que nous avons toujours portées: qualité et proximité avec les clients", déclarent Christian Bailly et Marc Wolf actionnaires de MyPark et respectivement ingénieur civil de construction et licencié en sciences économiques. Le deal prévoit que les 63 salariés de MyPark garderont leur emploi dans le nouvel ensemble.

Bouclé à la fin du mois

Effia gérera alors plus de 32.000 places dont plus de 8.000 en voirie dans 30 villes et communes en Wallonie, en Flandre et en Région bruxelloise.

La reprise devrait être bouclée d’ici la fin du mois. Effia gérera alors plus de 32.000 places dont plus de 8.000 en voirie dans 30 villes et communes en Wallonie, en Flandre et en Région bruxelloise. Une opération qui renforce d’autant plus Effia qui gère en tout 500 parkings en France et en Belgique, soit 285.000 places.

A titre de comparaison, une société comme Interparking, numéro 1 en Belgique et l’un des acteurs les plus importants en Europe du secteur du stationnement gère 950 parkings pour environ 415.000 places dans 416 villes. Selon son site internet, Interparking possède 65 parkings en Belgique.

Fin octobre, le fonds de pension néerlandais APG a pris une participation de 39% dans Interparking. La branche immobilière du groupe d’assurances AG détient 51% d’Interparking.

Pour MyPark et les familles actionnaires, c’est donc une page qui se tourne après plus de 40 ans de présence dans le secteur pour une société qui génère 21,5 millions d’euros de chiffre d’affaires et qui accueille une moyenne de 6 millions de voitures garées par an.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés