Le plus grand fonds jamais constitué par la famille Frère

Le fonds Ergon a notamment investi dans les snacks Vanreusel. ©Wim Kempenaers

Ergon IV est le plus grand fonds jamais constitué par la famille Frère: 580 millions d’euros de capitalisation.

Ergon incubait déjà un quatrième fonds depuis quelques années. La collecte des capitaux a été clôturée la semaine dernière. Le compteur s’est arrêté à 580 millions d’euros, largement au-dessus de son objectif initial (500 millions). C’est le plus grand fonds jamais constitué par la famille Frère. Il est assis sur des capitaux près de quatre fois supérieurs à ceux du premier fonds Ergon créé en 2005.

La manne d’Ergon IV provient à hauteur de 200 millions d’euros de Sienna Capital, le pôle de private equity de GBL, qui détient environ 30% des actions. C’est la première fois que la famille Frère passe sous la barre de 50% dans un fonds Ergon. Le solde des capitaux a été collecté auprès d’une série de familles fortunées – y compris belges –, de gestionnaires de patrimoine, d’assureurs, de fondations, etc. Plusieurs actionnaires du troisième fonds y ont participé également. "Plus de la moitié des actions sont aux mains d’investisseurs ou d’entrepreneurs familiaux", déclare le managing partner Wolfgang de Limburg. Ergon IV ne détient pas encore d’entreprises en portefeuille. "Mais nous y travaillons", précise le dirigeant d’Ergon. Le nouveau fonds vise un volume d’investissements annuel de 100 à 200 millions d’euros.

Ergon est actif dans plusieurs pays européens. Il possède des bureaux au Benelux, en Italie, en Allemagne, en France et en Espagne. Depuis sa constitution en 2005, il a investi dans vingt entreprises et a levé 1,6 milliard d’euros à cette fin. Ce portefeuille comprenait notamment cinq sociétés belges: l’entreprise de distribution King, Corialis (l’ancien Aliplast), l’entreprise de construction Joris Ide, la maison d’édition De Boeck et l’entreprise de snacks Vanreusel.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n