Les dividendes ont progressé de 18,7% en Europe au deuxième trimestre

Deux tiers des dividendes payés par les sociétés belges proviennent d’AB InBev. ©Bloomberg

Parmi les 10 entreprises qui payent le plus de dividendes au monde, 8 sont européennes. AB InBev compte parmi elles.

Le montant des dividendes versés au 2e trimestre de cette année en Europe (hors Royaume-Uni), a réalisé une solide progression. Il a augmenté de 18,7% par rapport à la période correspondante de l’an dernier. Il a atteint la coquette somme de 176,5 milliards de dollars.

La croissance des dividendes a été largement répartie sur l’ensemble des pays et des secteurs.

C’est ce qui ressort d’une étude qu’a menée la société de gestion d’actifs Janus Henderson. Celle-ci attribue cette performance à la bonne santé des économies un peu partout dans le monde. En outre, précise-t-elle, la croissance des dividendes a été largement répartie sur l’ensemble des pays et des secteurs. "L’Europe, où le sentiment négatif pesait depuis quelque temps sur les marchés, a montré que dans l’économie réelle, l’ensemble des sociétés réalisent des profits décents et les distribuent à leurs actionnaires", commentent les auteurs de ce rapport.

Le montant des dividendes sous-jacents, c’est-à-dire les dividendes bruts ajustés des dividendes extraordinaires et des variations de change et des facteurs temps (période de paiements), a augmenté pour sa part de 7,5%.

Record belge

Il ressort encore de cette étude que des niveaux record ont été atteints dans 7 pays en Europe. En Irlande notamment, en France malgré la réduction de 22% du dividende d’EDF, et de 30% de celui d’Engie et aux Pays-Bas, grâce à ABN Amro pour qui le montant final a grossi de 82%. Mais encore en Allemagne en dépit de la baisse du dividende de Deutsche Bank, (-42%) et en Suisse malgré le repli de celui de Credit Suisse (-60%).

Et la Belgique? Eh bien, elle fait une nouvelle fois partie de ce groupe aussi, bien qu’AB InBev n’ait pas relevé son dividende final pour la 3e année de suite. KBC qui a payé pour une première fois un solde de 2 euros et Umicore dont le nombre d’actions s’est accru, ont compté parmi les sociétés qui ont contribué à ce record belge.

AB InBev dans le Top 10

Le montant des dividendes payés par les sociétés européennes représente 35% de celui versé par les 1.200 plus importantes sociétés cotées au monde que suit Janus Henderson. En hausse de 12,9%, les dividendes attribués à l’échelle internationale atteignent 497,4 milliards de dollars.

117,1
milliards
Les Etats-Unis ont vu, eux, les versements augmenter de 4,5%. Ils atteignent un record de 117,1 milliards de dollars.

Au Japon, la hausse s’est élevée à 14,2% à 35,9 milliards de dollars. Les Etats-Unis ont vu, eux, les versements augmenter de 4,5%. Ils atteignent un record de 117,1 milliards de dollars. Soit un gain de 7,8% des dividendes sous-jacents. Une entreprise américaine sur 50 a réduit son dividende. Parmi elle, on trouve l’emblématique General Electric (-50%).

25% de l’ensemble des dividendes proviennent du secteur financier (+ 9,6% en termes sous-jacents). Mais le plus forte croissance est le fait du secteur minier (+ 20,7%). Les secteurs technologique, de l’énergie et des biens de consommations cycliques, ont affiché une croissance à 2 chiffres. Par contre, ceux des biens de consommation de base et celui des services publics sont restés à la traîne.

"La trajectoire du dollar pourrait affecter le taux de croissance des dividendes totaux l’an prochain".

Parmi les 10 principaux payeurs de dividendes au monde, 8 sont européens. Comme c’est le cas depuis 2012, AB InBev se situe à la 9e place dans ce classement pour le 2e trimestre (voir infographie), le Suisse Nestlé étant l’éternel champion dans ce registre.

"Nous sommes confiants quant à la poursuite de la hausse des dividendes sous-jacents au niveau international en 2019", conclut Bern Lofthouse, directeur de la gestion actions internationales à haut dividende chez Janus Henderson. Il précise néanmoins que "la trajectoire du dollar pourrait affecter le taux de croissance des dividendes totaux l’an prochain".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect