Publicité

Les invests bruxellois et flamand en appui du fonds dédié à la blockchain Tioga

L'équipe de Tioga Capital avec, de gauche à droite, Nicolas Priem, Olivier Lefebvre, Michiel Lescrauwaet et Patrick Van de Mosselaer.

Déjà soutenu par la SRIW notamment, le fonds belge dédié à la blockchain Tioga triple désormais son capital avec l'arrivée de Finance&invest.brussels, PMV et la KU Leuven.

Le fonds belge dédié à la blockchain Tioga Capital démarrait ses activités l'an dernier avec pour premier fait d'armes la levée de 14 millions d'euros auprès de plusieurs investisseurs de la scène tech, de familles entrepreneuriales belges (Vlerick, De Clerck, Van Hool, Lhoist) et de la SRIW.

Quatre opérations s'en étaient suivies, à savoir une montée à bord du coffre-fort à bitcoins Casa, du fournisseur de portefeuilles à NFT (ces sortes de "codes" uniques permettant de rendre n'importe quelle création numérique identifiable, NDLR) Venly, du conseil-fiscal pour crypto-investisseurs Blockpit et du gardien du trafic internet Nym. De même qu'une cinquième, annoncée ce jour, en réalité, que constitue un investissement dans le shérif luxembourgeois Scorechain, spécialiste de la due diligence (fraude, blanchiment, terrorisme...) dans les échanges de cryptomonnaies.

La blockchain expliquée avec une lasagne.

Fort de ce track-record, l'heure était donc propice pour passer à l'étape suivante. Ainsi, Tioga vient de quasi-tripler son capital à 41 millions d'euros, apprend-on, suite au soutien de l'invest Finance&invest.brussels (ex-SRIB), de la société publique d'investissement flamande PMV, et de la KU Leuven.

Une autre opération devrait suivre d'ici la fin de l'été pour permettre d'arriver aux 50 millions initialement escomptés par les fondateurs que sont l'investisseur en private equity Nicolas Priem, l'entrepreneur Patrick Van de Mosselaer (DocBook, revendue à Doctena), l'investisseur dans la blockchain Michiel Lescrauwaet, et le juriste-fiscaliste ayant travaillé pour JAB Holding Olivier Lefebvre.

41
millions d'euros
Tioga Capital vient de tripler environ son capital grâce au soutien de Finance&invest.brussels, PMV et la KU Leuven.

Après tout, force est de constater que la blockchain attire de plus en plus l'attention d'acteurs institutionnels (banques, gestionnaires d'actifs, fonds de pension...) et de grandes groupes (Tesla, etc.) à l'échelle internationale. Ce qui débouche sur "un bouillonnement entrepreneurial énorme du côté de tout ce qui touche à l'infrastructure permettant l'adoption future de la technologie blockchain/cryptomonnaie, qui est justement notre créneau", souligne Nicolas Priem, associé chez Tioga Capital.

"On a assiste aujourd'hui à un bouillonnement entrepreneurial énorme côté infrastructure."
Nicolas Priem
Associé chez Tioga Capital

Pour faire le tri, Tioga peut s'appuyer sur l'expertise du cofondateur et pionnier de la scène fintech en Belgique Jürgen Ingels (ex-Clear2Pay), qui siège au comité d'investissement, de même que sur son advisory board où l'on retrouve le professeur et chef du département cryptologie de la KUL Bart Preneel, le CEO du fournisseur IT Cegeka - et ex-CEO de l'invest limbourgeois - Stijn Bijnens ou, encore, le président du Stanford Blockchain Club.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés