Publicité

Les sociétés les mieux notées comptent le plus de femmes au top

L'agence Moody's a détecté une corrélation entre la notion des entreprises et leur niveau de diversité par le genre. ©EPA

L'agence de notation Moody's a comparé les notes de crédit des grandes entreprises européennes avec le niveau de diversité de leurs conseils d'administration. Les mieux notées sont celles qui comptent le plus de femmes administratrices...

Étonnante recherche que celle menée par l'agence de notation Moody's: elle a eu l'idée de comparer le niveau de rating des compagnies qu'elle suit en Europe avec le niveau de diversité par le genre de leurs conseils d'administration. Et... les deux séries de données montrent bel et bien une corrélation: plus la société compte de femmes à son conseil, meilleure est la note de sa dette! L'agence a passé en revue 540 compagnies qu'elle suit en Europe (Union européenne, plus Royaume-Uni et Norvège) et qui sont évidemment endettées. Dans les sociétés affichant la note de crédit A, les femmes occupent 34% des sièges au conseil d'administration. Au bas de l'échelle, dans les sociétés notées CAA, elles n'en occupent plus que 16%.

L'étude montre par ailleurs que les entreprises les mieux notées tendent à avoir davantage de femmes aussi aux postes de direction. Six mois plus tôt, Moody's avait fait la même recherche en Amérique du nord, avec en gros les mêmes résultats.

D'autres facteurs

"La diversité au conseil à elle seule n'est vraisemblablement pas la seule cause des notes plus élevées des sociétés."
Brendan Sheehan
Vice-président et analyste senior chez Moody's

"La diversité au conseil à elle seule n'est vraisemblablement pas la seule cause des notes plus élevées", tempère Brendan Sheehan, vice-président et analyste senior chez Moody's. Parmi les bien notées figurent nombre de grandes sociétés aux activités diversifiées, détenues par des actionnariats eux-mêmes larges et diversifiés. Elles ont souvent un conseil très indépendant et des équipes de direction étendues. Tous ces facteurs sont susceptibles de contribuer à la fois au rating et à la diversité par le genre au conseil, relèvent les chercheurs.

"Nous considérons néanmoins la présence de femmes au conseil - et la diversité potentielle d'opinion qu'elles y apportent - comme un facteur contribuant à une bonne gouvernance d'entreprise", poursuit Moody's. Et c'est un des critères que l'agence inclut dans le cadre qu'elle utilise elle-même pour évaluer le risque de gouvernance des compagnies non financières. Quand une entreprise affiche un taux de diversité inférieur à 30%, Moody's estime que celle-ci s'écarte de ses normes globales.

La France première

42% de femmes
La part des femmes dans les conseils d'administration en France
En France, les compagnies notées par Moody's comptent 42% de femmes à leurs conseils d'administration; c'est le plus haut niveau en Europe.

Au passage, l'enquête distille d'autres enseignements intéressants. On y apprend que la France abrite les conseils les plus équilibrés en termes de genre en Europe, avec 42% de femmes en moyenne, contre 40% pour la Norvège, deuxième. La Belgique se classe septième avec 28%, tandis que la Slovénie ferme la marche (8%). On notera qu'aussi bien la France que la Norvège (et la Belgique) ont adopté une réglementation contraignante pour encourager les entreprises à féminiser leurs conseils.

Par secteur, c'est la construction qui se distingue positivement avec 38% de femmes dans les conseils, devant l'aérospatial et la défense, 37%. À l'opposé, les secteurs les plus masculins sont l'emballage et les produits forestiers (14%).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés