Publicité

Les Spoelberch avancent plein pot dans le papier toilette écolo

L'australien Who Gives a Crap propose des rouleaux plus verts que la concurrence et emballés dans du papier en lieu et place du traditionnel plastique.

Via son véhicule Verlinvest, la famille de Spoelberch a emmené un tour de table à plus de 25 millions d'euros autour de l'australien Who Gives a Crap.

Fondée il y a bientôt dix ans, la start-up australienne Who Gives a Crap s'est donnée pour mission de réduire l'impact écologique lié à l'utilisation du papier toilette.

50%
des bénéfices
50% des bénéfices d'Who Gives a Crap sont reversés à des ONG en vue de donner un accès à de l'eau potable et à des toilettes à tous.

Ainsi, elle propose des rouleaux plus verts que la concurrence, en utilisant de la pulpe de bambou et de canne à sucre. Ses rouleaux sont emballés, de surcroît, dans du papier au lieu du traditionnel plastique.

Projet humanitaire

La moitié de ses bénéfices sont reversés à des ONG en vue de donner un accès à de l'eau potable et à des toilettes à tous – ce qui n'est pas le cas pour 40% de la population mondiale, selon ses chiffres.

À ce jour, ce sont ainsi plus de 6 millions d'euros qui ont été donnés à destination des pays en voie de développement.

Et demain, cela pourrait être plus. En effet, la société vient de recevoir un coup de boost afin de se renforcer sur ses marchés (Australie, États-Unis, Royaume-Uni, Canada et Europe depuis fin d'année dernière). Elle vient de lever quelque 41,5 millions de dollars australiens, soit plus de 25 millions d'euros, auprès d'investisseurs locaux et internationaux.

La famille de Spoelberch a été particulièrement active ces derniers mois, investissant, notamment, dans Heads Up For Tails et dans Genexa.

Verlinvest en tête d'affiche

Le plus important participant à l'opération est à trouver du côté du belge. Il s'agit de Verlinvest, véhicule de la famille de Spoelberch, qui figure parmi les actionnaires de référence du géant brassicole AB InBev. Ni le montant ni le pourcentage du capital concernés n'ont filtré.

La famille a été particulièrement active ces derniers mois, investissant, notamment, dans le Tom&Co indien Heads Up For Tails et dans le producteur de médicaments "propres" en vente libre Genexa aux côtés du tout Hollywood. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés