start-ups

Les start-ups belges font le plein de cash

©shutterstock

Au cours du premier semestre 2017, les start-ups belges ont réussi à attirer 172 millions d’euros. Collibra, le spécialiste en "big data", arrive en tête de classement avec une levée de capitaux de 44 millions d’euros...

Le financement des jeunes start-ups belge a connu un début d’année en fanfare en 2017. En moins d’un mois, biotechs et spécialistes des technologiques ont levé près de 90 millions d’euros. Fin mars, le compteur atteignait déjà 113 millions d’euros.

Si le rythme s’est ensuite quelque peu ralenti – avec "à peine" 59 millions d’euros encaissés depuis lors – les investisseurs en capital-risque ont démontré leur volonté de maintenir le robinet de liquidités bien ouvert ces derniers mois.

172 millions sur la table

©MEDIAFIN

Au total des six premiers mois de l’année, 172 millions d’euros sur la table pour financer de jeunes entreprises belges en croissance. Par comparaison: 158 millions d’euros avaient été investis au cours des 6 premiers de 2015 qui représente l’année record de référence (voir infographie). Si les montants restent en retrait, le nombre de levées de capitaux (42) est comparable à celui du premier semestre 2016.

La plus grande opération de 2017 jusqu’à présent a été réalisée par Collibra, une start-up qui permet aux grandes entreprises d’analyser leur "big data". L’entreprise a réussi à engranger 50 millions de dollars au début de l’année, (44 millions d’euros) en vue de financer sa croissance rapide. Octimet Oncology, une spin-off de Janssen Pharmaceutica, arrive en deuxième place avec une levée de capitaux de 11 millions d’euros. Itineris, une entreprise qui crée des logiciels pour les entreprises du secteur de l’eau et de l’électricité, complète le podium avec un tour de table de 10 millions d’euros.

La Silicon Valley nous observe

Si les quatre plus grandes opérations du premier semestre ont toutes eu lieu avant fin mars, la société anversoise de traitement de données (big data), Sentiance, a réalisé cette semaine une collecte de 8 millions d’euros.

Les start-ups belges s’adressent de plus en plus aux investisseurs étrangers, entre autres de la Silicon Valley. Les investisseurs de la "Mecque" de la technologie viennent de plus en plus souvent pêcher en eaux belges.

Cette année, Collibra a ainsi reçu le soutien d’Iconiq Capital et d’Index Ventures. Cette dernière a également investi dans l’entreprise gantoise Silverfin. Iconiq et Index Ventures sont deux valeurs sûres de la Silicon Valley. Elles sont entre autres actionnaires d’Uber et de Flipkart (Iconiq) ou Dropbox et Deliveroo (Index Ventures).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect