Publicité
Publicité
tribune

Manque de loyauté d’un malade de longue durée

En cas de maladie de longue durée, l’organisation du trajet de réintégration du travailleur doit pouvoir compter sur la collaboration de celui-ci. À défaut, un licenciement pour motif grave est justifié.