Publicité
Publicité

Panne de personnel chez Kone Belgique

Les ouvriers et les techniciens bruxellois de l'entreprise de construction et de réparation d'ascenseurs Kone Belgique se croisent les bras depuis ce mardi matin et pour une durée indéterminée. Ils manifestent leur mécontentement à la suite d'une nouvelle organisation du travail. Le dialogue social n'est toutefois pas rompu, selon la direction, mais le mouvement de grogne s'étend.