Publicité
Publicité

Pertes de 20 millions pour les grands magasins Inno

Les ventes de vêtements, chaussures et autres articles d'intérieur n'ont rapporté aux grands magasins Inno que 247 millions d'euros au cours de l'exercice 2020. ©Hollandse Hoogte / Peter Hilz

La chaîne aux 16 grands magasins Inno accuse le coup de la crise. La fermeture de Hasselt est même dans la balance, tout comme une éventuelle entrée de Belfius au capital.

Les choses ne vont pas bien pour les 16 grands magasins d'Inno. Et pour cause, la crise du coronavirus les a privés de dizaines de millions d'euros de chiffre d'affaires, amenant la chaîne à devenir lourdement déficitaire. Les ventes de vêtements, chaussures et autres articles d'intérieur n'ont rapporté que 247 millions d'euros au cours de l'exercice 2020.

Inno a enregistré un chiffre d'affaires en recul d'un quart en un an.

C'est près d'un quart de moins que les 321 millions enregistrés un an auparavant. Résultat, la petite perte de 2019 déjà est devenue grande à quelque 20,3 millions d'euros. 

En cause? Lorsque les magasins ont dû fermer boutique – ou fonctionner sur rendez-vous –, la chaîne a accusé le coup. Et ce, en raison de l'absence d'e-boutique, et donc de revenus pendant deux mois, alors que les coûts fixes, eux, continuaient à devoir être assumés.

En partie à cause des problèmes de son propriétaire allemand, qui demandait la protection judiciaire l'an dernier, l'enseigne est partie à la recherche d'autres bouées de sauvetage. Elle a ainsi obtenu une ligne de crédit de 14 millions d'euros auprès de Belfius, augmentée il y a six mois à 17,3 millions d'euros

En cas de défaut de paiement, la banque peut exiger des produits en magasin, mais aussi des actions de l'entreprise. Inno n'a pas souhaité répondre à la question de savoir si cela concerne toutes les actions, comme le suggère son rapport annuel.

Pendant un certain temps, Inno a également envisagé de fermer des magasins, dont à Hasselt. Entre-temps, la direction a abandonné le projet. Elle veut toujours essayer de rentabiliser ledit point de vente qui, ouvert depuis 2014, n'a jamais dégagé de profit.  

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés