Plus d'un demi-milliard pour le plus gros fonds né de la galaxie Frère

Dominique Leroy fait partie des conseillers d'Ergon Capital depuis avril dernier. ©Photo News

Née dans le giron de GBL, la société d'investissement Ergon Capital part à la chasse aux investisseurs, forte d'un cinquième fonds. Objectif? Lever plus de 580 millions d'euros.

Ergon Capital Partners démarre l'année en force avec la création d'un cinquième fonds, a-t-on appris à bonne source. La chasse aux investisseurs est donc ouverte.

Ergon Capital V, de son petit nom, devrait dépasser en taille son prédécesseur, entend-on. Et ce, alors que le quatrième fonds de la société d'investissement née dans le giron de GBL récoltait plus de 580 millions d'euros début 2019 déjà, soit bien au-delà de l'objectif de 500 millions qui avait été fixé.

Il est raisonnable de penser que les Frère et Desmarais resteront minoritaires parmi les investisseurs à bord du nouveau véhicule, sur le modèle introduit avec le fonds IV. Avant cela, les deux familles avaient toujours occupé une place prépondérante au sein des précédents fonds d'Ergon, auxquelles elles participent via Sienna Capital, la plateforme dédiée aux investissements alternatifs de GBL .

La société d'investissement n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

Via ECP IV, Ergon a réalisé à ce jour un total de neuf transactions. Une ou deux supplémentaires pourraient encore être voir le jour. La société d'investissement est à bord notamment de l'équipementier télécoms français Telenco, du distributeur espagnol d'appareils médicaux Palex, du développeur belge de logiciels pour le secteur du leasing Sofico, du producteur-importateur français de nourriture ethnique Haudecoeur, du groupe néerlandais de crèches CompaNanny ou encore du spécialiste des produits de boulangerie piémontais Millbo.

Autre fonds en parallèle

Mais les nouveautés ne s'arrêtent pas là. En effet, un autre fonds vient de voir le jour, a fait savoir la société d'investissement ce vendredi.

Son nom? Ergon svt Long Term Value Fund. Le véhicule se chargera de consolider le marché de la prévention incendie. Et ce, à partir de l'entreprise svt holding, jusqu'ici en portefeuille d'ECP III et acteur de premier plan sur le marché allemand des produits de protection contre les incendies et des services d'installation.

Le nouveau venu se voit doté de quelque 270 millions d'euros. L'opération est menée par le gérant britannique de fonds Pantheon Ventures.

Sous la houlette d'Ergon, monté à bord début 2018, svt est devenu un acteur de poids avec son chiffre d'affaires de quelque 200 millions d'euros pour un excédent brut d'exploitation (ebitda) de 30 millions. Ce succès a été rendu possible grâce au renforcement du management, à un travail sur la croissance interne, ainsi qu'à diverses acquisitions.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés