Realco se déleste de ses activités spa et piscine

George Blackman succédait à son père au poste de CEO en 2018. ©Dieter Telemans

La biotech néolouvaniste Realco veut encore plus grandir à l'international. Elle cède en ce sens sa division produits d'entretien pour spas et piscines à l'espagnol Fluidra.

Et de trois au sein du plat pays pour le pisciniste Fluidra. Après avoir repris le fabricant liégeois de sondes connectées Riiot Labs en 2017 et le distributeur wavrien de matériel Aquafive l'an dernier, c'est désormais au tour de la division produits d'entretien pour piscines et spas de la biotech néolouvaniste Realco de passer sous le pavillon du groupe espagnol, apprenait-on ce jeudi.

La clôture de la transaction est prévue pour septembre. Le montant payé comporte une partie fixe de 3,5 millions d'euros, complétée d'un variable équivalent à 10% du chiffre d'affaires à réaliser sur les trois prochaines années. Touchée négativement lors du deuxième confinement, l'activité concernée pesait 5 millions d'euros de chiffre d'affaires l'an dernier grâce aux gammes Splash et Zen, numéros un des ventes dans la grande distribution en Belgique.

5
millions €
L'activité produits d'entretien pour piscines et spas de Realco générait un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros en 2020.

"La porte reste ouverte pour le développement commun de produits" avec Fluidra, a précisé George Blackman, patron du leader dans les solutions d'hygiène à base d'enzymes.

Du reste, l'objectif pour la biotech wallonne est clair désormais: accélérer la croissance à l'international dans son marché de prédilection qu'est la lutte contre les biofilms. Pour faire simple, lesdits biofilms sont la résultante de la prolifération et de l'enchevêtrement de communautés de bactéries sur une surface à tel point qu'elles en deviennent résistantes aux solutions classiques de nettoyage et de désinfection. Or, qui dit biofilm dit durée de conservation moindre dans l'industrie agroalimentaire par exemple, ainsi que nécessité de recours à des agents conservateurs.

Acquisitions à l'étranger en vue

La vente permettra également à Realco d'investir dans sa gamme de produits d'entretien à bases d'enzymes pour particuliers, a fait savoir la société. De futures acquisitions à l'étranger sont aussi envisagées.

Implantée dans le parc scientifique de Louvain-la-Neuve depuis plus de 30 ans maintenant et présente aux Etats-Unis, Realco compte plus de 50 employés. Dont son CEO, George Blackman, qui succédait en 2018 au poste à son père et fondateur de l'entreprise familiale Gordon Blackman.

+8%
Malgré l'incendie qui ravageait l'outil de production début 2020, le chiffre d'affaires de Realco a augmenté de 8% à 13 millions d'euros en un an.

En début d'année dernière, un incendie ravageait le site de production. Sans trop de conséquences sur les performances financières finalement puisque Realco a tout de même vu son chiffre d'affaires augmenter de 8% à 13 millions d'euros sur 2020, avec un exercice clôturé sur plusieurs centaines de milliers d'euros de bénéfice. À titre de comparaison, la société réalisait un chiffre d'affaires de 11,5 millions d'euros en 2019, en augmentation de 10%.

Une nouvelle usine devrait voir le jour mi-2022; le permis a été reçu. D'ici là, la production est externalisée.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés