Rumeurs de rachat autour d'Intel et Cellectis

©REUTERS

Des rumeurs de presse évoquent le rachat d'Altera par Intel pour 15 milliards de dollars et celui de Cellectis par Pfizer sur une valorisation de 1,5 milliard d'euros.

Intel est proche d'un accord pour acquérir Altera Corp pour 15 milliards de dollars (13,7 milliards d'euros) et l'affaire sera probablement conclue d'ici la fin de la semaine prochaine, rapporte le New York Post en citant des sources informées des négociations.

Une telle opération marquerait une étape supplémentaire de la consolidation dans le secteur des semi-conducteurs aux Etats-Unis après l'annonce jeudi du rachat de Broadcom par Avago Technologies pour 37 milliards de dollars.

L'acquisition d'Altera par Intel pourrait se faire à 54 dollars par action, selon le New York Post. Le titre Altera a fini à 46,97 dollars jeudi à Wall Street.

Numéro un du secteur des puces aux Etats-Unis, Intel n'a pas l'intention de formuler une contre-offre pour arracher Broadcom à Avago, ajoute le New York Post.

Dans un tout autre secteur, c'est la société de biotechnologies française Cellectis qui est en discussions avec plusieurs acteurs, dont l'américain Pfizer , en vue de son rachat, rapporte jeudi le Financial Times, citant des sources proches du dossier.

Même si rien ne garantit l'issue des discussions, Pfizer, qui détient déjà 9,47% de Cellectis, spécialiste de l'ingénierie du génome, a contacté la société en vue d'une fusion, avec une proposition la valorisant à 1,5 milliard d'euros, poursuit le quotidien. Au cours de clôture de jeudi de 36,75 euros, Cellectis pèse 1,29 milliard en Bourse.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés