Sofina offre 40 jours de congé supplémentaires à son personnel

Après la direction (ici le CEO Harold Boël) et les actionnaires, le personnel de Sofina se voit à son tour récompensé pour les beaux résultats du holding pendant la crise ©jonas lampens

Le holding Sofina récompense ses collaborateurs pour leur travail difficile durant le confinement, en leur octroyant pas moins de 40 jours de congé supplémentaires, à prendre sur deux ans.

Un petit bouquet de fleurs, un coffret de cocktails à domicile, un chèque consommation ou un écran supplémentaire et une chaise de bureau ergonomique. On pourrait continuer ainsi à énumérer les mesures que les entreprises prennent pour récompenser leurs collaborateurs du surcroît de travail durant la crise sanitaire ou compenser les difficultés du télétravail.

Avec un cadeau de 40 jours de congé supplémentaires, Sofina remporte sans conteste la palme d'or. "Tout comme dans d’autres secteurs, notre personnel a dû travailler à domicile durant la période écoulée et prester de nombreuses heures en ligne. Nous voulons les remercier pour ces efforts", souligne le membre de la direction de Sofina, Wauthier de Bassompierre qui ajoute: "cela leur donnera aussi l’occasion de réaliser des projets personnels."

68
personnes
La mesure s’applique aux 68 membres du personnel et de la direction du groupe.

La mesure s’applique aux 68 membres du personnel et de la direction du groupe, en Belgique et à l’étranger. Pour autant que la continuité des équipes soit assurée, ces jours de congé peuvent être pris en bloc ou de manière étalée.

Colruyt et Microsoft

L’octroi de jours de congé supplémentaires en récompense des "efforts corona" n’est pas propre à Sofina. De grandes chaînes de distribution y ont pensé également, mais en se montrant beaucoup moins généreuses avec, par ordre décroissant, Lidl (7 jours), Colruyt (6) et Delhaize (1). Des géants comme Google et Microsoft n’ont pas été au-delà de 5 jours supplémentaires.

La générosité de Sofina s'explique par ses beaux résultats en 2020: le holding coté de la famille Boël a vu son bénéfice progresser de 15% grâce aux fruits de ses investissements antérieurs, notamment dans des entreprises numériques et l’app d’apprentissage indienne Byju's. La société a pu ainsi se montrer également prodigue avec ses actionnaires, en augmentant le dividende (+4%), et avec sa direction, en lui accordant de belles hausses de rémunération. Par ailleurs, le holding a versé 20 millions d’euros dans le Sofina Covid Solidarity Fund.

«Il n’existe aucune législation qui limite le nombre de jours de congé octroyés au personnel.»
Marijke Beelen,
Conseillère juridique d’Acerta.

La législation autorise-t-elle à octroyer un tel nombre de jours de congé? "Il n’existe aucune législation qui limite le nombre de jours de congé octroyés au personnel", précise Marijke Beelen, conseillère juridique d’Acerta.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés