Une entreprise belge sur deux se sent menacée par l'innovation

©STIB

Un premier baromètre de l’innovation met en lumière l’importance stratégique de la thématique au sein des entreprises belges. 47% d'entre elles se sentent menacées par l’innovation et la disruption au sein de leur secteur.

L’innovation est au cœur des préoccupations de la majorité des entreprises. Un premier baromètre de l’innovation au sein des entreprises belges vient le confirmer et permet de se faire une meilleure idée de la perception de l’innovation qu’ont nos entreprises. Ce baromètre a été réalisé par Leyton, un cabinet de conseil en investissements liés à l’innovation. Il s’agit d’une première en la matière qui propose une photographie de la vision de l’innovation dans nos entreprises domestiques avec 155 entreprises répondantes via leur CEO ou responsable innovation et équitablement réparties en termes de taille et d’implantation.

82%
des entreprises belges ont mis en place une stratégie d’innovation.

Première constatation flagrante, les entreprises belges veulent innover et sont massivement en train de le faire puisque 82% d’entre elles ont mis en place une stratégie en la matière. Passé ce chiffre encourageant, la finalité de ces stratégies ne semble satisfaire que moins de la moitié des entreprises. Leur indice de satisfaction baisse graduellement au fur et à mesure que le processus d’innovation avance. Signe clair que les attentes placées dans l’innovation ne sont pas encore rencontrées. C’est également un problème de ressource car une stratégie d’innovation demande d’allouer d’importants moyens sans garantie de résultats, principe qui refroidit beaucoup d’entreprises.

Pourtant on constate que presque 20% des entreprises ne sont pas au courant des subsides régionaux disponibles en matière d’innovation. Preuve qu’il y a encore un travail d’évangélisation à faire à ce niveau-là. Mais c’est surtout au niveau de la vitesse d’exécution et de l’efficacité des processus d’innovation que les tensions se font ressentir car plus de la moitié des entreprises estiment que ces processus sont difficiles à gérer en interne.

Il faut dire que les stratégies d’innovation sont encore récentes au sein de nos entreprises et personne ne semble avoir trouvé la formule idéale. Tout le monde s’accorde à dire qu’il s’agit d’une nécessité, voire une question de survie dans certains secteurs mais la mise en œuvre reste ardue pour la majorité.

Des opportunités et des risques

Chiffre interpellant, une entreprise sur deux (47%) se sent menacée par l’innovation et la disruption au sein de son secteur. Si certains secteurs de niche peuvent se sentir à l’abri, la disruption technologique remet en question nombre de modèles économiques et d’entreprises qui ont manifestement peur de l’avenir. On l’explique par une concurrence de plus en plus accrue, des exemples récents d’entreprises devenues obsolètes en quelques années sans l’avoir vu venir et la vitesse des innovations technologiques extrêmement compliquée à suivre pour les grandes entreprises peu agiles.

Une entreprise sur deux ne se sent pas menacée, ce qui peut paraître incroyable au vu du nombre d’innovations qui viennent chambouler chaque secteur presque quotidiennement.

Inévitablement, ce chiffre induit qu’une entreprise sur deux ne se sent pas menacée, ce qui peut paraître incroyable au vu du nombre d’innovations qui viennent chambouler chaque secteur presque quotidiennement. Une lecture plus approfondie des résultats amène par contre à la conclusion optimiste que les entreprises belges envisagent l’innovation sous un angle positif, celui des opportunités. Quasi la moitié d’entre elles y voient des opportunités business potentielles et s’attellent à tenter de les convertir.

Susciter l’innovation

L’un des défis pour les équipes dirigeantes est d’arriver à susciter l’innovation en interne.

L’un des défis pour les équipes dirigeantes est donc d’arriver à susciter l’innovation en interne pour convertir les opportunités d’innovation en résultats profitables. Pour ce faire, le moyen le plus utilisé en Belgique est de créer une équipe dédiée à l’innovation. On retrouve ce type d’initiative dans plus d’un tiers des entreprises. En plus de cela, l’action concrète la plus effectuée chez nous est le hackaton qui convainc toujours et a été mis en place par plus d’une entreprise sur cinq en 2019. Le type et le nombre d’initiatives varient en fonction de la taille de l’entreprise mais si la volonté est là, les moyens alloués et les résultats finaux sont une source de frustration évidente.

Cette photographie de l’innovation au sein des entreprises belges permet de se faire une idée de la perception qu’elles en ont mais sera encore plus pertinente lors de ces prochaines éditions car il sera alors possible de découvrir l’évolution des mentalités et de l’appréhension de l’un des aspects devenu essentiel pour chaque entreprise: innover pour ne pas disparaître.


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect