Publicité

Une fraude en Thaïlande coûte 190 millions d'euros à EssilorLuxottica

Leonardo Del Vecchio, le patron d'EssilorLuxottica, est la deuxième fortune d'Italie. ©ZUMAPRESS.com

Le groupe franco-italien spécialisé dans la conception de lunettes et de verres est impliqué dans une large fraude en Thaïlande. L'impact sur les comptes d'EssilorLuxottica est estimé à 190 millions d'euros.

Gros pépin pour le géant de l'optique EssilorLuxottica . Sa filiale Essilor International a récemment découvert une fraude financière au sein d'une de ses usines en Thaïlande, pour un impact financier estimé à un maximum de 190 millions d'euros. À la Bourse de Paris, l'action du groupe était en net recul en milieu de matinée, lâchant plus de 2% à environ 136 euros. 

190
Millions d'euros
L'impact financier - estimé à un maximum de 190 millions d'euros avant assurances, actions légales en cours et recouvrements attendus de fonds supplémentaires actuellement bloqués sur divers comptes en banque -, sera comptabilisé dans le résultat opérationnel 2019.

 

Des contrôles supplémentaires 

Essilor International a porté plainte en Thaïlande ainsi que dans plusieurs autres juridictions. Le groupe dit aussi avoir mobilisé "toutes les ressources internes et externes pour mettre fin sans délai à ces activités frauduleuses et mettre en oeuvre des actions palliatives".

L'entreprise franco-italienne, notamment propriétaire des marques de lunettes Ray-Ban, n'a donné aucune précision sur le nombre de salariés impliqués dans cette fraude financière. Elle a toutefois mis en place des contrôles internes complémentaires au niveau mondial pour renforcer les mesures de sécurité existantes.

Une revue des processus et des schémas d'autorisation et de validation est également en cours. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés