Une personne disparue après un effondrement sur le site d'Holcim à Obourg

©RTL TVI

L'extrémité d'un four du site cimentier d'Holcim à Obourg s'est effondrée ce mardi matin. Les causes de l'accident ne sont pas encore connues. On craint qu'une personne soit restée ensevelie sous les décombres.

L'extrémité d'un four tubulaire d'une centaine de mètres de long sur le site de la cimenterie s'est effondrée vers 8h25 ce mardi. Les pompiers de Mons sont intervenus sur les lieux. Selon la cimenterie Holcim, les causes de l'accident ne sont pas encore connues. "L'extrémité du four repose sur une structure en béton qui s'est effondrée", a indiqué Jean Kerkhove, porte-parole de l'entreprise obourgeoise.

Des chiens pisteurs de la protection civile étaient à la recherche d'un travailleur éventuellement enseveli après l'effondrement. Cette personne travaillait dans la zone au moment de l'accident et ne répond pas aux appels. "Nous craignons de plus en plus que l'accident ait donc fait une victime mais nous continuons à croire, pour l'heure, que c'est une erreur", explique-t-on chez Holcim

Les recherches, menées sans succès pour l'heure avec l'appui d'une brigade spécialisée et des chiens pisteurs, ont dû être arrêtées après concertation avec les Commandements de la Protection Civile et des Pompiers, du fait des conditions d'accès impossibles et de l'instabilité des structures endommagées. L'intervention d'une société spécialisée dans la fouille d'infrastructures effondrées est à présent en cours de préparation.

Le site à l'arrêt

Après l'accident, le plan d'urgence interne a été activé et l'ensemble des installations et toutes les opérations sur le site ont été arrêtées afin de gérer cette situation au mieux. Une cellule d'assistance psychologique a été dépêchée sur place pour soutenir la famille proche du travailleur ainsi que les membres du personnel. Une enquête devra déterminer la cause exacte de l'effondrement du bâtiment.

L'activité de l'usine d'Obourg restera à l'arrêt durant les prochains jours et certainement durant la période d'investigation de cet accident. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés